TAUX DE PARTICIPATION DE 17,90% AU URNES DE LA WILAYA D’ORAN: Un rendez-vous électoral marqué par plusieurs dépassements

La moyenne du taux de participation dans les élections législatives a atteint 17,90% au niveau de la wilaya d’Oran à la fermeture des bureaux de vote à 20H00, a annoncé samedi soir le chargé de communication de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Taïbi Aïssa. Ce rendez-vous électoral a été marqué par plusieurs dépassements, qui ont été consignés par l’autorité (ANIE).    Hormis le retard mis dans le dépôt de listes dans certains centres de vote de la wilaya et à l’instar des troubles dans la liste élaboré par le préposé ‘’Khoudja’’, l’ANIE a constaté l’absence de plus 500 présidents de centre (937 sur 1 480) et près de 10 000 surveillants sur les 12 125 prévus. Dans ce contexte, la délégation de la wilaya d’Oran de l’Autorité nationale indépendante des élections, l’ANIE,  a en outre enregistré une seule plainte sur le déroulement de l’opération de vote des législatives  au sujet d’un manque de bulletins en fin d’après midi. Il s’agit d’un parti qui aurait déposé une plainte officielle auprès de la délégation de wilaya de l’ANIE contestant l’absence ou le manque de bulletins des listes de ce parti au niveau de quatre à cinq bureaux de vote de la commune d’Oran, a indiqué le chargé de la communication auprès de la délégation, Aissa Taibi. Ce problème d’organisation est dû à un retard dans la remise des bulletins, par les agents communaux, aux bureaux de vote en raison du grand réceptacle électif de la commune d’Oran qui représente près de la moitié du corps électoral de la wilaya, a-t-il expliqué. Pour parler de bilan, le taux de participation de 14h qui était de 7, 46% soit 78 530 inscrits sur un peu plus d’un million, justifie l’intérêt mitigé des électeurs. À 17h, le taux de participation n’a pas dépassé les 11.38%, terminant à la fin du suffrage 17.90%.  L’électorat dans la wilaya d’Oran a atteint 1.052.776 électeurs, dont 9.369 nouveaux, répartis sur 296 centres de vote, dont 90 au niveau du chef-lieu de la wilaya, ainsi que 2.425 bureaux de vote encadrés par 13.600 agents.  Pas moins de 37 listes, soit 20 de partis politiques et 17 de candidats indépendants, étaient en lice dans la wilaya d’Oran pour décrocher 17 sièges accordés à la circonscription électorale de la wilaya à l’Assemblée populaire nationale (APN). A l’heure où nous mettons sous presse, le dépouillement se poursuite au niveau de la commission de wilaya, après les commissions communales, pour que les résultats soit rendus, soit dans un temps ultérieur, qui se fera dans les 72h après fermetures des bureaux de votes. Il s’agit d’un nouveau mode de dépouillement « s’effectuera sur deux étapes, la première s’effectuera en fonction des listes et du nombre de sièges remportés par chaque liste, la deuxième concernera la révision de chaque bulletin ainsi que le calcul des points obtenus par le candidat selon les voix des citoyens », précisant que le dépouillement sera compliqué par rapport à l’ancien système, à savoir la liste fermée ».

Hadj Hamdouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze − 12 =