Soutenir la femme rurale pour en faire un partenaire clé dans les domaines de développement

La ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Kaoutar Krikou, a appelé samedi à In Salah à soutenir et à encourager la femme au foyer et la femme rurale pour en faire un partenaire clé dans les différents volets de développement.

Lors d’une visite d’inspection effectuée avec le ministre de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, Brahim Merad dans la wilaya, Mme Krikou a souligné « l’importance de soutenir et d’encourager la femme au foyer et la femme rurale pour en faire un partenaire clé dans différents volets de développement ».

Après avoir écouté les préoccupations soulevées lors d’une rencontre avec les acteurs de la société civile dans la wilaya, la ministre a fait savoir que son département ministériel est prêt à répondre aux différentes demandes formulées, appelant à l’occasion à sensibiliser et à orienter la femme pour être un élément actif notamment la femme au foyer et la femme rurale qui bénéficient d’un programme spécial.

En donnant le coup d’envoi d’une caravane de solidarité devant l’école des enfants malentendants « Chahid Mebarki Mbarek » dans la commune d’In Salah au profit des malades chroniques et des personnes âgées, la ministre a souligné que l’objectif de cette caravane encadrée par des médecins et des éléments de la Protection civile était de sensibiliser cette catégorie aux effets du jeûne sur leur santé, notamment pour les diabétiques. La caravane qui durera une semaine sillonnera la plupart des communes de la wilaya y compris les zones éloignées.

La ministre a rappelé que la prime de solidarité du mois sacré de Ramadhan a été distribuée à In Salah au profit de 4 348 familles démunies au niveau de la wilaya d’In Salah, outre l’élaboration d’un programme spécial Ramadhan dans les établissements relevant du secteur de la solidarité nationale, avec notamment le lancement d’un concours de récitation du Saint Coran pour les personnes aux besoins spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 2 =