Signature de deux conventions pour l’amélioration du service public de l’emploi

Deux (2) conventions ont été signées, lundi à Alger, pour l’amélioration et la modernisation du service public de l’emploi.

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Abderrahmane Lahfaya, du ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, du ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi-Triki et du médiateur de la République, Brahim Merad.

Signée entre l’Agence nationale de l’emploi (ANEM) et le groupe Sonatrach, la première convention porte sur la consolidation de la coopération entre les deux parties en vue d’adopter une nouvelle méthodologie basée sur le service numérique, au sein du processus de numérisation des offres d’emploi des grandes entreprises visant davantage de célérité et de transparance dans le traitement des offres d’emploi dans le cadre des mesures juridiques régissant les opérations d’emploi.

La deuxième convention, signée entre l’ANEM et les trois opérateurs de téléphonie mobile, prévoit de mettre en place un système de notification par SMS au profit des demandeurs d’emploi pour créer un nouveau canal de communication avec cette catégorie.

Intervenant à l’occasion, M. Lahfaya a affirmé que le lancement du nouveau service électronique pour la gestion des offres d’emploi au profit des grandes entreprises, outre le service SMS, s’inscrivent dans le cadre des démarches du secteur du Travail visant la numérisation des services fournis par les instances sous sa tutelle.

Cette opération s’inscrit dans le cadre d’un travail inclusif pour la concrétisation du plan d’action du Gouvernement dont l’objectif est la modernisation du service public, l’allègement des procédures administratives, la lutte contre la bureaucratie et la garantie de la transparence dans la gestion du marché de travail, a-t-il soutenu.

Ces services sont à même de contribuer à « l’uniformisation des procédures, concernant notamment le dépôt des offres d’emplois et la réduction du temps de traitement dans la transparence et dans le respect du délai légal », a affirmé M. Lahfaya.

Pour sa part, le ministre de l’Energie et des Mines a indiqué que le lancement de cette plateforme permettra d’assurer un accompagnement à la Sonatrach dans les opérations de recrutement, de même que le recours aux services de l’ANEM allègera les procédures de recrutement.

De son côté, le ministre de la Poste et des Télécommunications a fait savoir que le renforcement des TIC dans la modernisation des transactions constitue « un choix stratégique » s’inscrivant dans une stratégie de développement intégrée dont les grandes lignes sont tracées par le Gouvernement dans son plan d’action.

S’exprimant à cette occasion, le médiateur de la République a qualifié la signature des conventions de « louable », car dit-il, « soucieux de consacrer les principes de transparence et d’égalité dans l’opération de sélection, en préservation du droit au travail consacré par la Constitution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + treize =