Route Reggane-Bordj Badji Mokhtar-Timiaouine: nécessité de livrer le 1er tronçon d’ici à la fin de 2023

Le ministre des Travaux publics et des Infrastructures de base, Lakhdar Rakhroukh, a affirmé, lundi depuis Bordj Badji Mokhtar, la nécessité de livrer, d’ici à la fin de l’année en cours, le premier tronçon (140 km) du projet de modernisation de la route nationale N 6 reliant Reggane, Bordj Badji Mokhtar et Timiaouine.

M. Rakhroukh qui suivait un exposé sur le projet au niveau de la région Zighoud-Youcef lors de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Bordj Badji Mokhtar, a précisé que « le premier tronçon du projet doit être livré d’ici à la fin de l’année, selon les normes requises, d’autant qu’il aurait dû être livré 15 mois après son lancement en 2019 ».

Il a, en outre, souligné que le retard accusé dans les travaux du projet, dont la réalisation implique nombre d’entreprises publiques, et auquel une enveloppe financière de plus de 9,4 milliards DA a été allouée, entraîne une augmentation des coûts, insistant sur la nécessité d’identifier les causes du retard accusé dans ce tronçon.

Il a, dans ce cadre, souligné l’importance de préparer un cahier des charges tenant compte de tous les aspects, notamment ceux liés à la disponibilité des équipements chez l’entreprise de réalisation.

De leur côté, les entreprises de réalisation ont exprimé leur engagement à respecter les délais et à livrer le premier tronçon d’ici la fin de l’année en cours, d’autant plus que le taux d’avancement des travaux est de 52%, selon les explications fournies par le directeur des travaux publics de wilaya.

Parmi les mesures prises pour livrer le projet dans les délais impartis, il y a lieu de citer le renforcement des chantiers avec sept (7) carrières pour assurer la disponibilité des graviers, cinq (5) stations d’asphalte et deux (2) autres de béton armé, en sus de l’augmentation des équipements et de la main-d’œuvre.

Quant à la deuxième tranche du projet, qui s’étend sur une longueur de 135 km jusqu’aux frontières de la wilaya d’Adrar, l’opération a été enregistrée en date du 16 avril dernier.

La direction des travaux publics est en passe d’achever la préparation du cahier de charges, avant de le soumettre à la commission centrale des marchés.

Pour rappel, M. Rakhroukh donnera, ce lundi, le coup d’envoi des travaux pour réaliser la troisième tranche du projet sur une distance de 150 km entre Bordj Badji Mokhtar et Timiaouine.

Les directions des travaux publics de la wilaya d’Adrar se chargent de la gestion d’une tranche qui s’étend sur une distance de 40 km à Bordj Badji Mokhtar, étant donné que le taux d’avancement des travaux s’élève à 70%, en sus de veiller à la réalisation de près de 65 km dans la région d’Adrar.

Bordj Badji Mokhtar a bénéficié de plusieurs projets de développement dans le secteur des travaux publics, dans le but d’améliorer le cadre de vie dans les zones frontalières, en accordant plus d’attention aux pôles de vie situés entre Reggane, Bordj Badji Mokhtar et Timiaouine.

L’objectif consiste également à rapprocher l’administration du citoyen et à créer des espaces d’échanges commerciaux entre ces trois régions à même de développer les échanges commerciaux dans le cadre de la zone de libre-échange avec les pays du Sahel.

Selon les autorités locales, la RN 6 constitue le « pari le plus important » qu’il faut gagner pour consolider le processus du développement, car étant « le noyau » du développement économique et social de cette région, où elle devra contribuer au désenclavement de la wilaya de manière définitive, outre la relance du troc avec les pays voisins.

Parmi les projets dont la wilaya a également bénéficié figurent la réalisation et l’équipement d’un siège de la direction des Travaux Publics, la construction d’un parc régional de l’équipement, la réalisation et l’équipement d’une sous-section des travaux publics à Timiaouine, ainsi qu’une maison de maintenance dans les régions de « Zighoud Youcef » et « Abane Ramadane ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − deux =