REPORT DE LA RENTREE POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE : Cantines et vaccination au menu de l’apprentissage à Oran

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels a annoncé dans un communiqué, le report de la rentrée professionnelle pour les effectifs reconduits et les nouveaux inscrits au mardi 5 octobre 2021. La rentrée professionnelle, initialement prévue le 26 septembre, est reportée au mardi 5 octobre 2021 pour les effectifs reconduits et les nouveaux inscrits, a précisé le communiqué, ajoutant que «les délais d’inscription (session d’octobre 2021) sont prolongés au samedi 25 septembre 2021».  Soucieux de préserver la santé de tous les personnels et effectifs du secteur, le ministère de tutelle a pris cette décision pour permettre la poursuite de la campagne de vaccination contre le Covid-19 et atteindre l’immunité collective, a souligné le communiqué.  Dans un autre registre, à Oran et à l’instar des grandes métropoles du pays, le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels tente de répondre et s’adapter aux exigences de l’économie nationale et aux besoins du marché, et ce, à travers le développement d’un nombre d’actions et initiatives locales.  De nombreuses conventions et accords de partenariats ont été conclus avec des entreprises et organismes locaux relevant des secteurs privé et public à la fois, et ce, à la lumière des nouvelles spécialités créées pour répondre aux besoins du marché local. Il s’agit notamment de formation de conseiller de vente et agent commercial, en vertu d’une convention-cadre signée entre le ministère de la tutelle et un opérateur de téléphonie mobile. La nouvelle filière a profité à plusieurs dizaines de jeunes qui ont obtenu, après 24 mois, un diplôme d’agent commercial. Cette opération a été reconduite avec de nouveaux partenaires, principalement des sociétés privées et institutions publiques, dont le complexe de l’industrie sidérurgique Tosyali à Béthioua et deux directions exécutives de l’énergie et de la pêche.  Il convient de souligner qu’en raison du manque du personnel spécialisé en alimentation scolaire, les communes ont fait appel aux différents instituts de formation professionnelle dans le cadre d’une convention. C’est ainsi que 1.260 agents restaurateurs déployés à travers la wilaya ont bénéficié d’une formation spécialisée dans les centres de formation professionnelle, dans le cadre d’une convention entre le secteur de la formation professionnelle et les collectivités locales. Cela a concerné les différentes catégories liées à l’activité de cantine scolaire (cuisinier, chef cuisinier, serveur, agent de nettoiement, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − 6 =