Rentrée scolaire: vers « le retour à la normale »

La durée des cours dans les différents paliers de l’éducation nationale passe, désormais, de 45 minutes à 1h. Avec cette mesure qui amorce un « retour graduel à la normale », les enseignants auront le temps requis pour assurer 20 séances de cours.

Réagissant à cette annonce, Meziane Meriane, coordinateur national du SNAPEST se dit, plutôt, satisfait. « L’intégration du samedi est déjà envisageable pour pouvoir répartir convenablement les emplois du temps pour les enseignants et les élèves aussi », a-t-il soutenu.

Même son de cloche du coté du SATEF qui considère ce « retour à la normale » comme une nécessité. « Il y’a eu un rétrécissement au niveau des journées d’étude qui est passé de cinq jours à deux jours et demi par semaine. Le rendement de nos élèves est négatif, car ils ne pourront pas acquérir toutes les connaissances nécessaires avec un tel volume horaire », affirme, pour sa part, Boualem Amoura, secrétaire général du SATEF.

L’association de parents d’élèves qui exprime son soulagement, souhaite, toutefois, le réaménagement des horaires. Fatiha Bacha, membre de l’association estime qu’« il faut revoir le point noire qui est la sortie de nos élèves à 17h30, notamment pendant la période hivernale qui approche ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf − 1 =