REFOULEMENT DES EAUX USEES A LA RUE OUAHOUAH MADANI (EX COULMIERS): Les habitants demandent l’aide du Wali d’Oran

Les habitants d’un immeuble situé sur la rue Ouahouah Madani (Ex Coulmiers) parallèle à la rue Mirauchaux relevant du secteur El Emir vivent depuis plusieurs semaines, un véritable calvaire en raison du refoulement des eaux usées. Le raccordement à la conduite principale extérieure donnant sur la voie publique serait selon les habitants, bouché. En plus des odeurs nauséabondes émanant des eaux refoulées, des infiltrations d’eau ont été constatées par les habitants qui craignent pour la santé des enfants et des personnes âgées, dont certaines sont atteintes selon nos interlocuteurs, de maladies chroniques. Face a cette situation, un collectif d’habitants s’est adressé à la société SEOR, afin que ses services techniques interviennent pour mettre fin au calvaire des habitants.  Après ce contact entrepris, les habitants ont reçu un devis de l’ordre de 56.501, 20 dinars afin que les travaux puissent se faire. Sauf que certains locataires du dit immeuble, sont dans une situation financière assez difficile, ce qui ne leur permet pas selon le collectif, de collecter la somme exigée par la SEOR, une société a caractère économique comme chacun le sait, tenue elle-même de justifier sa gestion. Un des habitants, nous dira, « malgré la bonne foi du collectif, nous ne pouvons collecter la somme exigée pour les travaux, alors que nous vivons une situation véritablement contraignante » et d’ajouter, nous demandons une intervention du Wali d’Oran afin de nous aider à régler cette situation ». Dans ce contexte, les habitants de l’immeuble sis à la rue « Coulmiers » espèrent vivement une aide de la wilaya afin de permettre à la Seor de lancer les travaux pour mettre fin au calvaire qui dure depuis déjà, plusieurs semaines.

Zitouni Mustapha 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × quatre =