REFLEXION SUR LA CREATION DE LA CARTE D’AUTO-ENTREPRENEUR SANS PASSER PAR LE CNRC

Le ministre délégué auprès du 1er ministre chargé de l’économie de la connaissance et des startups, Yacine Oualid, a organisé en début de semaine, une réunion de travail qui s’est déroulée au siège d’Algeria Venture pour étudier un projet de texte régissant le statut d’auto-entrepreneur, a indiqué le ministre dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Le Groupement algérien des Acteurs du Numérique (GAAN) qui a pris part à cette réunion de travail, a affirmé, dans un communiqué publié sur sa page Facebook, qu’il « ne peut que se réjouir d’une telle initiative qui permettra à des millions de personnes d’obtenir une carte d’auto-entrepreneur sans passer par le CNRC, d’ouvrir un compte bancaire commercial, de pouvoir  émettre des factures à leurs clients, d’obtenir la carte chiffa pour une couverture sociale complète et plein d’autres avantages ».

Le régime de «l’auto-entrepreneur» existe dans plusieurs pays, comme la France, et il permet  d’encadrer les activités des professionnels indépendants dans de nombreux domaines notamment les services ou les activités commerciales et artisanales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 2 =