PROLIFERATION DES ABATTOIRS CLANDESTINS A ORAN: Plus de 03 quintaux de viandes blanches avariés saisie en une semaine

En moins d’une semaine, les services d’’inspection et de la répression des fraudes de la direction du commerce d’Oran ont procédés à la saisie de plusieurs quantité de viandes blanches avarié. Il s’agit de deux (02) opération distinct, ayant aboutis par la saisie d’une première quantité d’un quintal et demi (1.5)  au niveau d’Es-Senia et autant dans une boucherie en fin de semaine par les éléments de la direction du commerce d’Oran. Selon le bureau d’Oran de l’Association de la protection et de l’orientation du consommateur (APOC), cette viande impropre à la consommation a été saisie  dans un abattoir d’Es Senia et une chambre froide au niveau du secteur urbain El Maqarri, lors d’opérations de contrôle des établissements à caractère alimentaires qui a été effectuée en fin de semaine. Malgré l’arsenal de lois portant sur la protection du consommateur, certains commerçants, notamment des marchands de volaille, sans scrupule continuent d’écouler des produits alimentaires avariés au détriment de la santé du consommateur. Viandes et charcuteries font souvent la une de l’actualité pour être à l’origine d’intoxications diverses. Outre les risques de transmission à l’homme d’une infection présente chez l’animal, les problèmes de contamination lors du transport ou de la conservation existent. Les viandes blanches et rouges sont classées en haut du podium des causes d’intoxications alimentaires. Aussi l’abattage clandestin est devenu une pratique courante, tout au long de l’année, à travers plusieurs communes limitrophes. Aucune mesure d’hygiène n’est respectée. Un phénomène qui constitue une réelle menace pour la santé publique. Des centaines de bêtes échappent aux abattoirs communaux. Les services vétérinaires de la DSA ont intensifié, ces dernières semaines, les efforts pour contrôler les boucheries, surtout que les enquêtes menées sur le terrain ont dévoilé une complicité entre les auteurs de l’abattage clandestin et certains bouchers.

Hadj H

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 6 =