PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ALI-MAACHI: Les lauréats récompensés à l’occasion de la journée de l’artiste

Après une prestation mélodieuse de la troupe de l’Institut supérieur de musique, les artistes venus nombreux à l’opéra d’Alger ont assisté à la cérémonie de remise des pris aux lauréats du Prix du président de la République pour les jeunes créateurs Ali-Maâchi.

Les distinctions de la catégorie du roman, ont été remises aux lauréats par le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab. Ainsi, le premier prix est revenu à Meriem Yousfi, jeune auteure de « Abi El Djabel », et qui avait déjà été primée lors du Festival international de la littérature et du livre de jeunesse (Feliv) en 2015.

Le jury présidé par le romancier, poète et journaliste Smail Yabrir a attribué le deuxième prix de cette catégorie à Selmane Bouazza, auteur de « Nidaat Djoudrane Edhat », et qui a également publié deux recueils de nouvelles en 2018 et écrit pour le théâtre.

« Matlouaâ » de Abd El Basset Bani et « Chambre 36 » du journaliste et auteur Fateh Boumahdi ont respectivement reçu les troisième et quatrième prix du roman.

Dans la catégorie poésie, les distinctions ont été remises aux lauréats par la ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels Hoyem Benfriha. Le premier prix de cette catégorie a été attribué à Brahim Moussa et le second à Soumia Douifi. Le jury qui compte parmi ses membre, la poétesse et dramaturge Kenza Mebarki, a décidé de remettre le troisième prix ex-aequo à  Yacine Adda Ben Youcef et Abdelghani Belkhiri.

Créé en 2006, le Prix du Président de la République pour les jeunes créateurs Ali-Maâchi est ouvert aux écrivains (roman, poésie et texte dramaturgique), aux musiciens et compositeurs, aux comédiens, aux chorégraphes et danseurs, aux plasticiens et aux cinéastes âgés entre 18 et  35 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 4 =