POUR FAIRE FACE AUX DEFIS ACTUELS ET AGRESSIONS CONTRE LA NATION: A partir d’Oran, Youcef Belmehdi, insiste sur la nécessité de promouvoir le discours religieux

Le ministre des Affaires religieuses et Wakfs Youcef Belmehdi a insisté lundi à Oran sur la nécessité de promouvoir le discours religieux pour faire face aux défis actuels et aux agressions contre l’Algérie. Dans une allocution prononcée à l’ouverture des travaux de la conférence nationale des cadres du secteur, M. Belmehdi a mis l’accent sur la nécessité pour les Imams d’élever le niveau du discours religieux et d’orientation pour faire face aux défis actuels et combattre la criminalité, la drogue et réduire au maximum les fléaux sociaux. Le ministre a fait part de la « grande responsabilité et missions » qui incombent à l’Imam et au secteur des affaires religieuses, notamment à l’heure actuelle au vu des grands défis qu’affronte le pays, soulignant « nous observons chaque jour, des agressions contre le pays dans sa mémoire, son histoire, ses symboles et ses institutions ». Dans ce contexte, il a affirmé que la Journée nationale de l’Imam (15 septembre de chaque année), décrété par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a une grande signification dans la reconnaissance de l’effort de l’Imam, qui doit être au niveau du défi. Abordant les réalisations du secteur des affaires religieuses, le ministre a cité la grande mosquée d’Alger, troisième édifice du genre dans le monde du point de vue de grandeur, « pour être la locomotive conduisant l’activité religieuse dans notre pays », soulignant qu’il sera « une destination en Afrique et au bassin méditerranéen ». Le ministre a également indiqué que son secteur a réussi à ajouter une nouvelle fonction à ses missions, à travers la réalisation de l’Office national du wakf et de la zakat, en plus du renforcement du ministère de deux directions générales, la première prend en charge l’orientation religieuse et l’enseignement du Coran et la seconde la formation et les ressources humaines, ainsi que l’aspect financier et l’organisation, en plus de l’institut de formation de Laghouat dans de nombreuses filières.  Des directeurs centraux du ministère, des directeurs de wilayas au niveau national prennent part à la conférence nationale des cadres du secteur des affaires religieuses et des wakfs, qui dure deux jours. Lors de cette rencontre, de nombreuses questions concernant le secteur seront débattues, dont le plan de travail du Gouvernement approuvé dernièrement par les deux chambres du Parlement, a-t-on indiqué. La première journée de cette rencontre a vu la présentation des rapports sur la situation du secteur au niveau central dans les différentes wilayas du pays et se poursuit au niveau de trois ateliers abordant le développement des programmes et des cursus de formation, l’amélioration du niveau, la modernisation de l’enseignement coranique et le développement des mécanismes de renforcement de la référence religieuse, entre autres. Le ministre poursuivra sa visite mardi à Oran en présidant, à la mosquée pôle « Abdelhamid Benbadis », le lancement de la saison d’enseignement coranique et le suivi de la session de formation d’amélioration du niveau des fonctionnaires du secteur de la wilaya.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois − 3 =