Plus de 2 500 Palestiniens sans abri après les frappes sionistes sur Ghaza

Quelque 2 516 Palestiniens sont sans abri après la récente agression aérienne sioniste contre la bande de Ghaza, indiquent mercredi les autorités locales.

Dans un communiqué, le département du Développement social de Ghaza a déclaré que parmi les 2 516 Palestiniens laissés sans abri figuraient 180 enfants.

Le ministère a appelé les organisations arabes, islamiques et internationales à venir en aide aux familles touchées par l’agression sioniste sur Ghaza.

La semaine dernière, l’entité sioniste a mené des frappes aériennes durant cinq jours sur Ghaza au cours desquelles au moins 33 Palestiniens sont tombés en martyrs et des dizaines d’autres ont été blessés, selon le ministère de la Santé palestinien.

Dimanche, des sources locales ont déclaré que 2.041 logements avaient été endommagés lors de l’agression contre l’enclave palestinienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six − 4 =