Plus de 1,5 million de candidats aux examens nationaux en juin 2023

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belaabed, a annoncé samedi à Alger que plus de 1,5 million de candidats passeront les examens nationaux (BEM et Baccalauréat) en juin 2023, assurant que toutes les mesures avaient été prises pour garantir leur régularité et leur bon déroulement.

Lors d’une conférence nationale consacrée aux préparatifs des examens nationaux (session 2023) et de la rentrée scolaire 2023-2024, M. Belaabed a fait état de 1.590.576 candidats (scolarisés et libres) à l’examen du Brevet d’enseignement moyen (BEM), prévu du 5 au 7 juin prochain, et à l’examen du Baccalauréat, prévu du 11 au 15 juin prochain.

Selon le ministre, ils seront 800.061 candidats, dont 52% de filles, à passer l’examen du BEM à travers 2.967 centres d’examen et 790.515 candidats, dont 59% de filles, à passer l’examen du Baccalauréat à travers 2.674 centres d’examen.

Par rapport à la précédente session, le nombre de candidats est en hausse, avec 108.213 candidats supplémentaires aux deux examens, a fait observer le ministre.

En revanche, le nombre de candidats libres est en baisse par rapport à la précédente session, avec 9.648 candidats en moins cette année, a-t-il ajouté.

«Les sujets des épreuves de ces deux examens seront à la portée d’un élève de niveau moyen ayant suivi régulièrement ses cours jusqu’à la fin du troisième trimestre», a affirmé le ministre, précisant que «les sujets concerneront les cours dispensés en présentiel en classe», relevant que «tous les établissements scolaires resteront ouverts pour les candidats en présence des enseignants pour assurer la révision».

Par ailleurs, M. Belaabed a indiqué qu’une réunion interministérielle pour apporter «les dernières retouches» avait été tenue le 13 mai en cours, sous la présidence du Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, qui a donné des instructions en vue d’accomplir un travail «de qualité, sérieux et responsable» pour garantir «le bon déroulement» des deux examens.

Lors d’un point de presse, le ministre a souligné «le maintien des mesures dissuasives» contre les tricheurs, par application des procédures légales, relevant le recul des cas de triche enregistrés l’année passée.

Quant aux évaluations des acquis des élèves en primaire, M. Belaabed a affirmé que ces évaluations lancées le 30 avril, prendront fin le 25 mai en cours, pour permettre ensuite aux élèves absents de passer le test d’évaluation pendant la période allant du 18 au 20 juin. Le 22 juin a été fixé pour la remise des certificats et livrets scolaires pour tous les établissements à travers le territoire national.

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois + treize =