Ouverture de la réunion du Conseil des gouverneurs des banques centrales arabes

Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a présidé, dimanche au Centre international de conférences (Abdellatif Rahal) à Alger, l’ouverture des travaux de la 47e session ordinaire du Conseil des gouverneurs des banques centrales et institutions monétaires arabes, qui se tient sous le haut patronage du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

La rencontre, ouverte en présence de Abdul Rahman Ben Abdullah Al Humaidi, directeur général et président du Conseil d’administration du Fonds monétaire arabe, du gouverneur de la Banque d’Algérie (BA), Salah Eddine Taleb, et du Conseiller économique du président de la République, Yacine Ould Moussa, se penchera sur l’examen de l’efficacité de la politique monétaire dans les pays arabes destinée à contrer l’inflation née des perturbations de l’offre, les facteurs derrière la hausse de l’inflation ainsi que le rôle des politiques monétaire et financière pour endiguer ce phénomène.

Les gouverneurs des banques centrales et institutions monétaires arabes se pencheront également sur l’étude de l’équilibre entre le renforcement de la digitalisation des services financiers et le maintien de la stabilité financière en examinant les opportunités et risques liés à l’utilisation des technologies financières (Fintech) et le contrôle des sociétés opérant dans ce segment dans les pays arabes, et le cadre et politiques de maitrise des risques inhérents à ces mêmes technologies.

Parmi les axes de cette session, l’indépendance, la transparence et la gouvernance au sein des banques centrales et la présentation de quelques expériences de banques centrales à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × trois =