MME CHADOULI KHADIDJA, CANDIDATE A TIARET SUR LA LISTE INDEPENDANTE N°53 « ABNAA CHAAB »: « Ma seule motivation, représenter dignement mes concitoyens »

Médecin de formation, exerçant dans une structures sanitaire mère enfant de de Tiaret, la candidate Chadouli Khadidja a toutes les qualités de la femme active consciente de l’enjeu et des attentes du pays. Native de la ville de Tiaret, Mme Chadouli Khadidja après mure réflexion a décidé de se lancer dans la bataille des élections législatives du 12 juin, avec seule motivation représenter dignement sa wilaya et défendre les intérêts de ses concitoyens, notamment la catégorie féminine souvent marginalisée en plus d’un large programme qu’elle défend âprement auprès des citoyens de la wilaya de Tiaret en menant une campagne de proximité très active, notamment auprès des jeunes.

La candidates aux législatives du 12 juin tente de convaincre, les citoyens à exercer leur droit de vote, au 8ème jour de campagne, mettant l’accent sur l’importance de bien choisir leurs représentants à l’Assemblée populaire nationale (APN) pour poser la base de l’Algérie nouvelle et de défendre au mieux sa wilaya.

Mme Chadouli Khadidja qui se présente sous une liste indépendante insiste sur le fait que la balle est dans le camp du peuple s’il veut construire un avenir meilleur, mettant l’accent sur l’importance de faire le bon choix parmi les candidats en lice aux prochaines législatives ».

Elle fixe la compétence et l’intégrité comme critères principaux dans le choix de ses candidats, afin de concrétiser les objectifs et les aspirations des citoyens,  soulignant que l’arrivée de compétences au Parlement signifie une Assemblée populaire nationale et un Gouvernement  forts, qui exercent leurs missions en toute démocratie pour une bonne gestion des affaires de l’Etat.

pour ce qui est des jeunes, Mme chadouli, insistera aussi sur la multiplication des bibliothèques et des centres de savoir, afin d’éloigner nos jeunes sur tous les fléaux qui minent notre société. L’école et la réforme de l’institution éducative est plus que nécessaire voire indispensable pour notre interlocutrice, qui met en exergue, la situation actuel de blocage et de la paralysie des établissements scolaires a cause comme chacun le sait des grèves a répétition notamment à la veille des examens de fin d’année ou les élèves et leurs parents sont pris en otage. Un dialogue est plus que nécessaire pour permettre aussi de redonner à l’enseignant et au maitre d’école, la place qui lui sied dans la société comme c’est le cas dans d’autres sociétés développées.        ;

Mme chadouli Khadidja a appelé les citoyens à s’armer d’optimisme et à faire preuve de responsabilité afin de réussir cette phase électorale dans l’intérêt de l’Algérie, tout en fustigeant les parties qui, a-t-il dit, cherchent à semer le doute et le désespoir au sein de la société.

Zitouni Mustapha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + 18 =