MINISTRE DELEGUE EN CHARGE DE L’ECONOMIE DE LA CONNAISSANCE ET DES START-UP: Plus de 300 entreprises émergentes obtiennent le label Start-up

Plus de 300 entreprises émergentes et initiatrices d’un projet innovant au niveau national ont obtenu le label « Start-up » accordé par le comité national habilité, a-t-on appris samedi du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’économie de la connaissance et des start-up, Yacine El Mahdi Oualid.

« L’octroi de la marque permettra à ses bénéficiaires d’obtenir plusieurs avantages, notamment un financement par le fonds d’investissement, crée par le ministère et l’accompagnement, en plus de plusieurs exonérations fiscales qui sont accordées en vertu de la loi de finances 2021 », a précisé le ministre délégué en marge d’une conférence régionale sur les start-up, organisée par son département ministériel au Centre des conventions Mohamed Benahmed d’Oran.

Une start-up est toute entreprise soumise au droit algérien qui respecte les normes et conditions. Son âge ne doit pas dépasser 8 ans et son modèle d’affaires dépend de produits, de services ou de toute idée innovante.

Yacine El Mahdi Oualid a annoncé, dans ce contexte, l’ouverture d’une succursale de l’accélérateur de start-up « Algeria Venture » dans la wilaya d’Oran, qui sera suivie par l’ouverture d’autres succursales dans différentes wilayas prochainement, a-t-il assuré.

Abordant la conférence régionale des start-up, le ministre délégué a souligné que l’organisation de tels événements scientifiques au niveau régional vise à « créer une véritable dynamique d’innovation au niveau des sociétés émergentes dans diverses régions du pays », ajoutant que des conférences régionales similaires seront organisées à Ghardaia, Constantine et à Alger.

En marge de la rencontre, Yacine El Mahdi Oualid, accompagné des ministres de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdel-Baki Benziane, de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, de la Poste et Télécommunications, Brahim Boumzar, a visité une exposition des start-up comprenant 20 entreprises de différentes wilayas dans l’Ouest du pays.

Les ministres ont encouragé les jeunes innovants à persévérer pour concrétiser leurs projets émergents et conférer de la valeur ajoutée à l’économie nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + seize =