Merad: accompagner les nouvelles wilayas pour réaliser le décollage économique

Le ministre de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, Brahim Merad, a affirmé samedi à In Salah que l’Etat tient à accompagner les nouvelles wilayas du sud pour favoriser leur décollage économique et de développement.

Présidant une rencontre avec les acteurs de la société civile à la maison de jeunes de la commune de In Salah au terme de sa visite dans la wilaya où il était accompagné de la ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Mme Kaoutar Krikou, M. Merad a souligné que « les nouvelles wilayas du sud bénéficient d’un accompagnement permanent de l’Etat en vue de leur permettre de réaliser le décollage économique et de développement », ajoutant que « l’objectif de ces visites de terrain dans les nouvelles wilayas est de s’assurer que ces dernières, appelées à devenir un centre de décision dans le futur, s’acquittent pleinement de leurs missions ».

Il a ajouté qu’un rapport exhaustif sera soumis au président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune sur les potentialités des nouvelles wilayas et les moyens de les développer, citant « le lancement de nouveaux projets en faveur de ces wilayas dans divers domaines ».

Répondant aux préoccupations concernant la création d’un centre universitaire à In Salah, l’accès des investisseurs et des agriculteurs à l’expansion de leurs activités, et l’augmentation des quotas du logement rural, M. Merad a estimé que ces demandes étaient « objectives et raisonnables », annonçant la consécration de 129 Mds centimes pour promouvoir le développement local dans la wilaya d’In Salah.

Le ministre a appelé à appuyer l’investissement dans cette wilaya qui dispose d’énormes potentialités dans le domaine de l’agriculture à même de contribuer aux efforts de l’Etat pour la réalisation de l’autosuffisance », M. Merad a relevé « l’intérêt croissant pour l’économie du savoir et les startups, d’où l’impératif pour les jeunes de s’orienter vers ce domaine ». S’agissant du renforcement de l’infrastructure, le ministre a fait état d’un programme ambitieux pour le renforcement du réseau des routes nationales et de wilaya et le désenclavement de certaines régions du pays.

Insistant sur l’importance du nouveau découpage administratif, notamment dans le rapprochement de l’administration du citoyen et la promotion du développement local, M. Merad a précisé que près de 13.000 zones d’ombre à travers le pays ont été prises en charge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre − trois =