Mahious: « Le plus important est de gagner contre le Niger, quel que soit le score »

Le buteur de la sélection algérienne A’, Aymen Mahious, a estimé, lundi à Oran, que le plus important est de gagner quel que soit le nombre de buts marqués, à la veille de la confrontation contre le Niger mardi (17h00) en demi-finales du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) des footballeurs locaux, au stade Miloud-Hadefi (Oran).

L’attaque algérienne a fait preuve, au cours de ses quatre précédentes rencontres, d’un manque de réalisme, se contentant d’inscrire un seul but par rencontre depuis le début du CHAN.

Un état de fait qui n’inquiète pas, outre mesure, Mahious, auteur de trois buts, jusque-là, estimant que le fait de se contenter d’une courte victoire ne le dérange nullement, « car le plus important étant de gagner », a-t-il insisté lors de la conférence de presse d’avant match.

Il a, néanmoins, reconnu que la mission sera encore difficile contre le Niger, ajoutant qu’il était persuadé que « (ses) coéquipiers et (lui) allons trouver la faille au sein de la « très bonne défense » du Niger,

« On est conscients qu’on va affronter une bonne équipe du Niger, et surtout une défense solide, mais je suis persuadé qu’on va trouver la faille pour leur marquer », a-t-il promis.

La sélection du Niger s’est illustrée jusque-là par sa solidité défensive qui n’a encaissé aucun but lors de ses trois précédents matchs. Elle est, en compagnie de l’Algérie, la meilleure défense du CHAN avant les demi-finales.

L’attaquant de l’USM Alger a, en outre, assuré quant à l’état d’esprit des joueurs la veille du dernier carré de l’épreuve continentale, indiquant que les Verts « sont déterminés à poursuivre sur la lancée jusqu’à s’offrir le trophée ».

Et si l’équipe nationale a évalué, lors de ses quatre précédents matchs, au stade Nelson-Mandela, où elle a pris ses repères, elle sera dans l’obligation d’affronter le Niger au stade Miloud-Hadefi, lieu de domiciliation de l’adversaire depuis le début du tournoi.

Une donne qui ne change en rien dans les ambitions des protégés de Bougherra, a encore affirmé Mahious, qui dit tabler sur le soutien du public pour pousser les joueurs à réaliser l’objectif escompté qui est de s’adjuger le trophée.

Enfin, concernant ses ambitions personnelles dans ce tournoi, surtout qu’il caracole en tête du classement des buteurs de cette 7e édition du CHAN avant le dernier carré, le même joueur a estimé que le mérite revient à ses coéquipiers qui l’aident énormément sur le terrain.

Et de conclure : « Comme tout joueur ambitieux, je rêve d’embrasser une carrière professionnelle à l’étranger. Mon contrat avec l’USMA expire dans six mois, je tiens d’abord à l’honorer avant de penser à mon avenir personnel ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 4 =