L’opération Barkhane ne devrait pas durer plus que quelques années

L’opération militaire française Barkhane, pour « demeurer légitime », ne devrait pas durer plus que quelques années, a déclaré l’ancien président français, Nicolas Sarkozy estimant que le nombre de soldats français déployés au Sahel n’était, de toute façon, pas suffisant pour assurer durablement la sécurité de cette région.

« Je ne crois pas qu’une intervention française puisse demeurer légitime quand elle se prolonge au-delà de quelques années », a déclaré Nicolas Sarkozy dans une interview accordé au journal Le Point, dans son édition de jeudi. « 5.000 soldats français sur un territoire grand comme dix fois notre pays ne peuvent assurer durablement la sécurité du Sahel »,a-t-il ajouté.

L’opération Barkhane, lancée en août 2014, avec pour objectif de neutraliser des groupes terroristes,  couvre une région s’étendant sur cinq pays, à savoir le Tchad, le Niger, le Mali, la Mauritanie et le Burkina Faso.

Elle compte officiellement 5.100 hommes et bénéficie de l’appui de troupes appartenant à des pays du Sahel, notamment celles du Tchad et de la force européenne Takuba, forte de 600 hommes.

« La première intervention, au moment où des colonnes terroristes descendaient sur Bamako, s’imposait sans doute, mais nous n’avons pas vocation à rester indéfiniment. Car c’est en priorité aux pays africains concernés de mener, ensemble, ce combat », a soutenu Sarkozy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 1 =