LES RUES D’ORAN SUBMERGEES PAR LES ORDURES MENAGERES : Les concessionnaires de la collecte ne décolèrent pas

Depuis plusieurs jours, les camions des agents chargés de l’enlèvement des ordures, n’ont pas visité les lieux de dépôt des déchets ménagers, laissant la capitale de l’Ouest gémir sous des tonnes d’ordures qui donnent une très mauvaise image de la ville. C’est, donc, là, l’un des principaux soucis que les nouveaux responsables locaux doivent régler au plus vite parce que les anciens peinaient à lui trouver une solution durable. Cette mission de base devrait être en tête du menu qui attend le nouveau maire et son staff pour donner un nouveau souffle au secteur. Jusque-là, l’enlèvement des ordures ménagères a été sous l’emprise des concessionnaires privés qui se sont constitués en groupe de pression. Ces concessionnaires n’ont pu être écartés des affaires de la commune qui ne disposent pas de gros moyens logistiques alternatifs pour pallier les carences . A la wilaya, on est conscient de la gravité de la situation surtout pour les mois à venir puisque la ville est appelée à recevoir plusieurs délégations et autres comités dans le cadre des Jeux méditerranéens. Ce week-end, la ville était totalement submergée par les ordures ménagères en raison de l’absence des rotations des agents éboueurs qui ont laissé les lieux de jets des ordures sans enlèvement et sans nettoyage. Résultat des courses, les volumes de déchets à enlever à triplé en quelques heures. Il faut dire que les Oranais s’étaient presque habitués à la saleté de a ville puisque même après le passage des éboueurs, les lieux n’étaient pas correctement nettoyés. Mais, aujourd’hui, avec l’absence des agents, les choses ont empiré. Ce problème est dû au manque de coordination entre les EPIC et la commune, faisant que chaque camion-benne ne prend que le tonnage qui lui affecté par le propriétaire privé même si certains lieux de dépôt des ordures croule sous les déchets ménagers. Le wali qui vient d’affecter de nouveaux équipements de nettoyage est appelé à prendre en main ce singulier dossier pour redonner à la ville méditerranéenne son vrai visage en réussissant là où tous ces prédécesseurs ont échoué. Cela passe inévitablement par des décisions radicales à l’encontre des lobbies privés qui imposent leur loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 14 =