LE WALI EXIGE LA RECEPTION DU PROJET AU MOIS DE FEVRIER PROCHAIN : Une rallonge de 14 Mds pour la pénétrante reliant le port d’Oran à l’autoroute Est-Ouest

Le wali d’Oran a exigé que la livraison du projet de liaison entre le port d’Oran et l’autoroute Est-Ouest soit livrée pour le mois de février prochain. En marge d’une récente visite du chef de l’exécutif sur le chantier, un exposé de réalisation indique que les travaux ont atteint un taux de 90%.  L’entreprise de réalisation, algéro-turc Engoa-Makyol, devra mettre les bouchées doubles pour s’en tenir à cette échéance, soutiennent les responsables du chantier. Rappelons que ce projet, au profil autoroutier, pour le quel pas moins de 55 milliards  de Da, a été lancé en 2014, après une série de retard. Le bout du tunnel semble apparaitre, nécessairement par la nouvelle rallonge  de 14 milliards que devra bénéficier graduellement et dans les prochains jours le projet. Il conviendra de dire que beaucoup a été fait, en termes de quantité, mais toute la question est de savoir si on est dans le planning ou non, sachant que le délai contractuel, a été largement dépassé. Ce projet a souffert pendant des années d’un financement insuffisant, à cause de la conjoncture actuelle du pays, ce qui a pénalisé les travaux. Rappelons que c’est la 1ère phase des travaux qui était la plus laborieuse a faire, soit 8,4 km sur un linéaire total de 26 km, consistant en un million de m3 de terrassement, 10 ouvrages d’hydraulique, un ouvrage d’art (viaduc) long de 1,2 km, 2 échangeurs, 2 tunnels en tubes dont un sur 3,1 km et l’autre en tranchée couverte de 2,5 km, ainsi qu’un ouvrage maritime sous forme de digue sur 1,7 km. Cela s’explique par le nombre de jonctions avec le réseau, notamment la 1ère et 2ème rocade à hauteur de Canastel ainsi que la RN4 qui dessert l’aéroport.  Rappelons que cette infrastructure prévoit des équipements de ventilation, d’éclairage et vidéosurveillance des tunnels et systèmes de signalisation de nouvelle génération. Pour les pouvoirs publics la livraison de ce projet est primordiale, car conceptuellement il est inhérent à l’événement des JM 2022 que s’apprête Oran à accueillir prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + sept =