LE RUSH VERS LES PLAGES DE LA CORNICHE ‘’OUEST ET EST’’ D’ORAN: Kristel et Aïn Franine, la tendance en vogue

Chaque année, les plages de la corniche oranaise enregistrent une affluence record faisant d’elles la première destination des estivants à l’échelle nationale. En effet, les stations balnéaires de la wilaya d’Oran sont incontournables pour les estivants qui passent leurs vacances à Oran. La capitale de l’Ouest, comme chaque année demeure une destination préférée des Algériens et mêmes celle des étrangers résidant en Algérie à la recherche d’un dépaysement, le temps d’un weekend ou d’une semaine. Avec le succès qu’ont connu les Jeux méditerranéens, la destination d’Oran a encore une fois démontré son potentiel touristique et son attractivité. Dès l’ouverture de la saison estivale, ils viennent par milliers à fouler chaque jour le sable des plages et les stations balnéaires d’Aïn El Turck. Néanmoins, les stations balnéaires de l’Est d’Oran, (Aïn Franine et Kristel) ne sont pas restées en rade cet été. Les raison reviendraient, selon les oranais, au rush, qui par conséquent provoque des embouteillages infernal vers la corniche Ouest d’Oran.  Pendant le week-end, le trafic sur les principaux axes menant vers les plages de la corniche ouest subit une forte pression. Une situation qui n’a rien d’exceptionnel et constitue un casse-tête pour les automobilistes qui se rendent à la plage. Le phénomène s’explique par les nouveaux produits touristiques  développés dans les communes balnéaires pendant l’été. En effet, les parcs aquatiques, les piscines, les resto-lounge et les soirées rythmées, toute une synergie qui offre plaisir et détente aux oranais et leurs hôtes. Évoquer Oran en été, renvoie à ses plages bondées de monde et vacanciers adeptes du tourisme balnéaire venus de toutes les régions du pays.  Cela étant dit, les prix restent toujours en déca des  moyens estivants aux revenus modestes. Pourtant et pour leur part, les opérateurs économiques parlent de nouvelles perspective du marché touristique ayant contraint les propriétaires des grands complexes, hôtels, et stations balnéaires qui se succèdent le long de la côte Ouest à diversifier leurs offres et enrichir le produit touristique proposé aux visiteurs d’El Bahia afin de faire face à la concurrence, de plus en plus, rude sur la baie de la méditerranéen. En tous cas, pour les oranais, des jeunes et moins jeunes, des familles semblent déterminés à profiter de l’été et passer de belles vacances, quitte à partir moins loin, voire à proximité et de leurs lieux de résidence, à l’image des habitants de Belgaid, canastel, Gdyel et d’Arzew, qui affluent vers la grande bleu à l’Est d’Oran. une ancienne destination que les oranais ont raviver et ce , à la faveur du système sécuritaire mis en place.

Hadj H

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 6 =