Le Président Tebboune reçoit l’ambassadeur d’Allemagne en Algérie

Le président de la République, M.Abdelmadjid Tebboune, a reçu lundi à Alger l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en Algérie, Mme Elisabeth Wolbers.
Au terme de cette audience, Mme Wolbers a indiqué dans une déclaration à la presse qu’elle a été « honorée » d’être reçue par le président de la République, qualifiant les relations entre les deux pays « d’excellentes ».
« Nous avons évoqué la possibilité de mettre en valeur davantage nos relations bilatérales, notamment le segment économique qui représente l’un des domaines les plus forts dans nos relations », a-t-elle précisé, rappelant que l’Allemagne « a toujours contribué, à travers ses entreprises, à la diversification de l’économie algérienne par la création des postes d’emploi et le transfert des technologies ».
Dans le même sillage, la diplomate allemande a évoqué la coopération dans le secteur de l’énergie, considérant qu’il s’agit d’un partenariat « concentré sur les questions de la transition énergétique où il y a plusieurs projets à développer, notamment le domaine de l’hydrogène vert ».
A ce propos, elle a fait savoir que « le ministre algérien de la Transition énergétique et des Energies renouvelables prendra part, mardi et mercredi prochains à Berlin, à une rencontre internationale de haut niveau sur le dialogue international de l’énergie ».
Par ailleurs, à une question sur le Sahara occidental, Mme Wolbers a indiqué que l’Allemagne « plaide en faveur d’une solution sur la base du droit international dans le cadre du processus des Nations Unies », exprimant son souhait de voir « bientôt la désignation d’un nouvel Envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara occidental afin de redynamiser le processus ».
Pour ce qui est de la Libye, Mme Wolbers s’est félicitée de la désignation d’un gouvernement d’union nationale, soutenu par le parlement et toutes les parties en Libye, formulant l’espoir que ce gouvernement « permettra à la Libye d’aller dans le sens de la paix, de l’unité et de la démilitarisation du pays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − treize =