Le président de la République réitère sa détermination à édifier une Algérie forte

Le président de la République a réitéré, samedi, sa détermination à édifier une Algérie forte à travers la revalorisation des efforts et du travail, et à consolider les fondements de sa sécurité nationale, soulignant que les réalisations accomplies ont été rendues possibles grâce à «notre attachement à l’unité des rangs». 

Dans un message adressé aux Algériens à l’occasion du 61e anniversaire de la Fête de la Victoire, le président de la République a réitéré sa «détermination à édifier une Algérie forte à travers la revalorisation des efforts et du travail, et à consolider les fondements de sa sécurité nationale», se disant convaincu que «ce que nous avons réalisé ensemble est le fruit de notre attachement à l’unité des rangs, et à notre souci de conjuguer les efforts».

Le président de la République a affirmé que «la célébration de la fête de la Victoire est une occasion renouvelée dont nous tirons l’énergie pour combattre les aspects de misère, nous mettre sur la voie du développement socioéconomique et culturel durable, et nous engager efficacement dans la dynamique de renforcement des partenariats avec les pays frères et amis».

Il a souligné, dans ce cadre, que cette démarche reposait sur «la situation géographique de notre pays et son poids dans le rapport de forces actuel aux niveaux régional et international, sous-tendue d’une vision fondée sur la mutualisation des intérêts en matière d’économie et d’investissement, et sur la relance de la coopération militaire et sécuritaire en vue de préserver les constantes de la nation et la fierté du peuple».

«L’Algérie a franchi, en effet, des pas considérables qui se reflètent, sur le plan interne, par les indicateurs économiques, les moyennes de développement et le volume de fonds affectés aux transferts sociaux pour mettre un terme aux dernières manifestations de vulnérabilité et d’injustice, une fois le dossier des zones d’ombre clos», a écrit le président de la République.

Sur le plan extérieur, poursuit le Chef de l’Etat, «ils se traduisent par la place qu’occupe désormais notre pays ainsi que le rôle central qu’il assume pleinement, en étant fier de sa gloire historique et en comptant sur ses propres capacités, mais aussi sur une jeunesse créative éprise de modernité et en phase avec les nouvelles technologies, une jeunesse qui mérite le leadership».

Voici l’intégralité du message du président de la République :

« Au nom d’Allah, Clément et Miséricordieux,

Prière et Paix sur Son messager,

Fier de son histoire nationale, le peuple algérien célèbre des événements mémorables intimement liés à sa lutte, menée générations après générations, pour défendre sa liberté, sa terre et sa souveraineté, consacrant à chaque étape la foi en l’unité et la cohésion de la nation.

Nous célébrons, avec la Fête de la Victoire (19 mars), l’anniversaire de l’achèvement d’une lutte armée, menée tambour battant par des héros libres le 1er Novembre 1954, et durant laquelle l’ensemble du peuple algérien a su affronter les armes de destruction déployées par l’ennemi, dans une guerre sans merci, une guerre qui a mis en lumière la résistance d’un peuple vaillant, prêt à tout pour conquérir sa liberté jusqu’au dernier souffle.

Cette guerre a également amené le colonisateur à saisir les conséquences désastreuses de sa politique de terre brûlée lorsque les voix sincères se sont élevées aux quatre coins du monde et à l’ONU pour la condamner et exiger la fin du génocide et les crimes contre l’humanité perpétrés par le colonisateur… et qui le poursuivront toujours.

La célébration de la Fête de la Victoire et d’autres événements marquants de notre glorieuse histoire témoignent de l’attachement indéfectible des générations de l’indépendance à leur patrie et de leur esprit Novembriste. Elles attestent également d’un sentiment de vigilance chez le peuple algérien garantissant la cohésion nationale, protégeant l’Etat des institutions, et dénonçant les porte-voix de la haine qui s’enlisent dans l’égarement et l’humiliation au moment où l’Algérie, affranchie de la dépendance des cercles de corruption et d’extorsion, s’est lancée résolument dans des projets et chantiers de développement, dans une course effrénée contre le temps, pour réaliser les attentes du peuple, et franchir fermement des pas courageux pour rattraper et garantir une prise en charge optimale des intérêts stratégiques du pays.

L’Algérie a franchi, en effet, des pas considérables qui se reflètent, sur le plan interne, par les indicateurs économiques, les moyennes de développement et le volume de fonds affectés aux transferts sociaux pour mettre un terme aux dernières manifestations de vulnérabilité et d’injustice, une fois le dossier des zones d’ombre clos.

Sur le plan extérieur, ils se traduisent par la place qu’occupe désormais notre pays ainsi que le rôle central qu’il assume pleinement, en étant fier de sa gloire historique et en comptant sur ses propres capacités, mais aussi sur une jeunesse créative éprise de modernité et en phase avec les nouvelles technologies, une jeunesse qui mérite le leadership.

Notre célébration de la fête de la Victoire est une occasion renouvelée dont nous tirons l’énergie pour combattre les aspects de misère, nous mettre sur la voie du développement socioéconomique et culturel durable, et nous engager efficacement dans la dynamique de renforcement des partenariats avec les pays frères et amis.

Une démarche reposant sur la situation géographique de notre pays et son poids dans le rapport de forces actuel aux niveaux régional et international, sous-tendue d’une vision fondée sur la mutualisation des intérêts en matière d’économie et d’investissement, et sur la relance de la coopération militaire et sécuritaire en vue de préserver les constantes de la nation et la fierté du peuple avec une stratégie réfléchie.

Une stratégie tirant son essence de l’unité et l’intégrité de la terre des Chouhada, et reposant sur la souveraineté de la Nation algérienne authentique, et les chartes et les us internationaux comme piliers de sécurisation de l’Algérie nouvelle face aux enjeux décisifs dans un monde en recomposition suite aux fluctuations des relations internationales et des conflits d’intérêts et d’influence.

Réitérant, à cette occasion, notre détermination à édifier une Algérie forte à travers la revalorisation des efforts et du travail, et à consolider les fondement de sa sécurité nationale, je demeure convaincu que ce que nous avons réalisé ensemble est le fruit de notre attachement à l’unité des rangs, et à notre souci de conjuguer les efforts. La volonté sincère nous soutiendra après Allah le Tout-Puissant, et la loyauté et l’intégrité du travail continueront à éclairer le chemin du triomphe pour rester fidèles au serment des Chouhada.

En vous adressant mes sincères félicitations à l’occasion du 61e anniversaire de la fête de la Victoire, je m’incline, avec vous, à la mémoire de nos vaillants Chouhada, priant Allah le Tout-Puissant de prêter longue vie, santé et bien-être à leurs frères moudjahidine.

Vive l’Algérie

Gloire à nos valeureux martyrs ».

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × quatre =