Le président de la République préside le lancement de projets à dimension stratégique à Tindouf

Le président de la République a présidé, lors de la visite de travail et d’inspection qu’il a effectuée jeudi dans la wilaya de Tindouf, le lancement de projets à dimension stratégique au profit de cette wilaya frontalière.

A cette occasion, le président de la République a procédé à la pose de la première pierre du projet d’usine de traitement primaire du minerai de fer de Gara Djebilet, dans le cadre de la valorisation et de l’exploitation de la mine, une des plus grandes au monde en termes de réserves avec près de 3,5 milliards de tonnes de minerai de fer et une capacité de production de 2 à 3 millions de tonnes/an dans une première étape (2022-2025).

Le président de la République a mis l’accent sur l’importance de réaliser « une ville minière » autour du gisement de Gara Djebilet, insistant, par ailleurs, sur le lancement immédiat de la réalisation du complexe sidérurgique de Béchar.

Il a également souligné l’importance d’assurer tous les services, à l’instar de l’électricité et du réseau d’eau pour la base vie et pour la population à l’avenir, « dans le cadre d’une véritable ville minière ».

Selon le Groupe industriel minier (Sonarem), le projet intégré du gisement de Gara Djebilet qui devrait contribuer à la création de 25.000 emplois directs et de 125.000 emplois indirects, verra l’édification de structures d’habitation et sociales, dont celles relatives à la ville minière de Gara Djebilet.

Affirmant que le gisement de Gara Djebilet, entrée en phase d’exploitation et de valorisation depuis plus d’une année, ouvrait de « grandes » perspectives économiques et de développement pour l’Algérie, le président de la République a insisté sur le lancement « immédiat » de la réalisation du complexe sidérurgique de Béchar.

La réalisation de l’usine sidérurgique de Béchar destinée à la production du rail et du profilé en acier « doit être lancée dès maintenant pour être au rendez-vous en septembre 2026 », a souligné le président de la République.

Le président de la République a qualifié, par ailleurs, le projet de Gara Djebilet de « bonne nouvelle » pour la région sud-ouest du pays, saluant le « grand » développement de l’industrie sidérurgique en Algérie.

Il a expliqué, dans ce cadre, que les produits algériens, tels que le rond à béton, sont demandés et recherchés sur les marchés internationaux, notamment en Afrique, en Europe et en Asie, grâce aux usines d’Oran et de Bellara (Jijel).

Le président de la République a procédé également durant cette visite à la pose de la première pierre du projet de la voie ferrée Bechar-Tindouf-Gara Djebilet sur plus de 950KM.

Il a mis l’accent, à cet égard, sur la nécessité de respecter les délais de réalisation de ce mégaprojet stratégique, fixés à 30 mois, soulignant que l’avenir de l’Algérie est intimement lié à la mine de Gara Djebilet, laquelle permettra, a-t-il poursuivi, d’économiser trois milliards USD représentant le montant de la facture d’importation du fer.

La voie ferrée Bechar-Tindouf-Gara Djebilet, qui revêt une importance capitale, ouvre de larges perspectives au développement et à l’exploitation des potentialités minières de la région, à travers la valorisation de l’une des plus grandes mines de fer au monde.

Ce projet de rail s’étend sur 950 km et constitue l’épine dorsale du transport de marchandises et de minerai vers les installations industrielles et les ports couverts par le réseau national de chemins de fer.

En marge de la visite, le Président de la République a rencontré des notables et des représentants de la société civile à Tindouf.

Cette rencontre s’est déroulée en présence du Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le Général d’Armée Saïd Chanegriha et des membres de la délégation ministérielle accompagnant le président de la

République durant cette visite.

Lors de cette rencontre, tenue au siège de la wilaya, le président de la République a écouté avec beaucoup d’attention les préoccupations des notables et des représentants de la société civile de Tindouf, ainsi que leurs propositions concernant l’accompagnement des efforts de l’Etat pour stimuler la dynamique de développement dans cette wilaya dans le cadre de l’édification de l’Algérie Nouvelle.

Le président de la République a affirmé, à cette occasion, que la wilaya de Tindouf deviendra « un véritable pôle » industriel, ajoutant que la mine de Gara Djebilet et la voie ferrée Bechar-Tindouf-Gara Djebilet sont des projets vitaux à même d’éradiquer le chômage en assurant des emplois aux jeunes de la région.

Il a annoncé, dans le même cadre, une visite du Premier ministre à Tindouf avant fin décembre prochain pour l’inscription d’un programme complémentaire au profit de cette wilaya.

« L’Algérie a retrouvé sa force et son rôle pivot et pionnier à l’échelle régionale et internationale grâce à l’Armée nationale populaire et la loyauté des hommes », a-t-il souligné.

Un accueil populaire des plus chaleureux a été réservé au président de la République par les citoyens et les notables de la wilaya de Tindouf.

Une foule immense de citoyens qui se sont amassés dès les premières heures de la matinée le long des principales artères menant au chef-lieu de wilaya, ont brandi le drapeau national et levé des banderoles souhaitant la bienvenue au Président de la République, saluant l’intérêt particulier qu’il accorde à la wilaya qui a bénéficié de projets de développement stratégiques en vue de renforcer sa position en tant que wilaya centrale.

Les citoyens ont exprimé leur fierté de cette visite et leur plein soutien au président de la République dans sa démarche d’édification de l’Algérie nouvelle, affirmant que le président de la République a honoré ses engagements pris devant le peuple algérien.

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 6 =