Le pétrole cale à cause du variant Delta

Après avoir battu de nouveaux records en plus de deux ans et demi pendant la séance asiatique, les cours du brut se sont repliés lundi, pénalisés par la propagation du variant Delta et alors que se profile le sommet très attendu de l’Opep+.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a fini à 74,68 dollars à Londres, en baisse de 1,97% ou 1,80 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril de WTI pour le même mois a perdu 1,54% ou 1,14 dollar, à 72,81 dollars.

Le Brent et le WTI ont touché plus tôt dans la journée 76,60 dollars et 74,45 dollars, une première depuis le mois d’octobre 2018, avant de refluer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − dix =