LE CHOIX D’UNE ENTREPRISE PREVU LA SEMAINE PROCHAINE: Relance imminente des Travaux de restauration du Grand Hôtel d’Oran

Après avoir élaboré le cahier des charges, pas moins de 28 entreprises ont retiré  le document contractuel des normes de la réhabilitation de cet édifice historique. Cette décision est inhérente à la prochaine organisation des jeux méditerranéens de 2022 à Oran.  A ce titre, il sera procédé au choix d’une entreprise au courant de la semaine prochaine, qui devra diriger le chantier des travaux de restauration du Grand hôtel. L’étude de restauration confiée au bureau d’études ‘BEVOR’ a été achevée. Le choix d’une entreprise intervient après un appel d’offres. Une trentaine d’entreprises avaient retiré le cahier des charges qui impose une clause stipulant la nécessité de parachever tous les travaux avant le début des Jeux méditerranéens prévus en 2022, tout en prenant en compte la valeur historique du dit site. Il y a plus d’une année, l’entreprise de gestion touristique de l’Ouest avait lancé un appel d’offres national pour le choix d’une entreprise spécialisée. Cet avis d’appel avec exigence de capacités minimales s’adressait aux soumissionnaires ayant réalisé au moins un projet de réhabilitation ou de restauration similaire ou de complexité comparable, justifié d’un certificat de qualification et de classification professionnelle, être qualifié en bâtiment (activité principale) et classé à la catégorie 5 et plus. D’autre part et selon les services de la direction du Tourisme, l’étude de restauration de cet établissement hôtelier a été achevée, il ya plus de 6 mois. Ainsi, les travaux de réhabilitation de cette infrastructure hôtelière, qui fait partie du patrimoine historique de la ville, seront lancés, au plus tard, au courant du mois d’avril. Fermé depuis presque une décennie, cet hôtel situé en plein centre-ville d’Oran, devait faire l’objet de travaux de restauration, il y a plus de 2 ans, mais jusqu’à présent rien n’a été fait. Cet établissement, offrant 80 chambres et 8 suites, a été récupéré par l’Etat après avoir été bradé au profit d’un investisseur privé. Concernant l’étude, les mêmes services avaient indiqué que 2 bureaux d’études, l’un privé et l’autre public, ont été retenus. Ce choix a été effectué à l’issue de l’ouverture des plis qui a eu lieu le 02 janvier 2018. Un délai de 5 mois a été accordé aux bureaux pour élaborer cette étude avant le lancement d’un avis d’appel d’offres pour le choix de l’entreprise qui sera chargée des travaux. Invité d’une émission à la radio «Bahia» d’Oran, le directeur du Tourisme avait annoncé la réouverture de cet hôtel en 2019. Le même responsable a rappelé que les négociations entreprises en vue de la récupération du Grand Hôtel d’Oran par l’Entreprise de gestion touristique Ouest (EGTO) ont favorablement abouti, « Les négociations pour la récupération du Grand Hôtel d’Oran ont abouti au profit de l’EGT Ouest. Il est prévu prochainement le lancement de l’opération de réhabilitation de cette infrastructure hôtelière, située au centre-ville d’Oran », avait annoncé le responsable local du secteur du Tourisme. Situé sur la place du Maghreb, face à la Grande poste -un autre lieu historique d’Oran- aussi, le Grand Hôtel a été édifié en 1920. C’est un lieu chargé d’histoire avec une renommée internationale pour avoir accueilli des figures politiques, culturelles et artistiques, rappelle-t-on. L’hôtel a fait, en 2007, l’objet d’une cession au profit d’un privé qui a été défaillant. Il a été fermé en juin 2010 pour défaut d’autorisation d’exploitation, a expliqué le responsable. Depuis cette date, l’hôtel a été complètement abandonné. La récupération et la réhabilitation de l’hôtel permettra à la wilaya d’Oran de disposer d’une infrastructure d’hébergement de taille et de renforcer ses capacités d’accueil. Oran, avec tous ses atouts, aspire à devenir une destination touristique incontournable. La wilaya s’apprête à accueillir, en 2022 les Jeux méditerranéens, ce qui lui confèrera une dimension régionale non négligeable. Le parc hôtelier de la wilaya à Oran, a offert 3.519 postes d’emploi auxquels s’ajouteront 9.964 autres postes après la réception de 159 projets hôteliers en cours de réalisation.

Hamdouche Hadj

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois − trois =