Le Chef d’Etat-Major de l’ANP en visite de travail et d’inspection au Commandement de la Gendarmerie nationale

Le Général d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP), a effectué, samedi, une visite de travail et d’inspection au Commandement de la Gendarmerie nationale, dans le cadre de ses visites d’inspection aux différentes composantes de l’ANP, indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

« Après la cérémonie d’accueil, donnée par le Général Yahia Ali Oulhadj, Commandant de la Gendarmerie nationale, le Général d’Armée a observé, à l’entrée du siège du Commandement, un moment de recueillement à la mémoire du Chahid Larbi Ben M’hidi, dont le siège du Commandement de la Gendarmerie nationale porte son nom, et déposé une gerbe de fleurs devant sa stèle commémorative, avant de réciter la Fatiha du Saint Coran à sa mémoire et celle de nos valeureux Chouhada », précise le communiqué.

Lors de la réunion d’orientation qu’il a tenue avec les cadres et les personnels, le Général d’Armée a prononcé une allocution, diffusée par visioconférence à travers l’ensemble des unités de cette Arme, dans laquelle il a souligné « le caractère sensible des missions assignées au Corps de la Gendarmerie nationale, notamment dans le contexte particulier que connait notre sous-région ».

« L’Arme de la GN est investie de missions aussi nombreuses que sensibles, dont les plus importantes consistent en le maintien de l’ordre public, la protection des personnes et des biens, la liberté de mouvement et la lutte contre le crime organisé, un domaine où la Gendarmerie nationale a franchi de grandes étapes, notamment en termes d’acquisition de procédés techniques avancés en criminalistique », a-t-il souligné.

« S’ajoutent à ces missions la protection de nos frontières terrestres et le contrôle de tout ce qui peut porter atteinte à la sécurité et à l’intégrité de notre territoire national, à l’instar de l’immigration clandestine et les activités de contrebande et de trafic de drogues », a indiqué le Général d’Armée, précisant qu’il s’agit d’un rôle que « nous considérons hautement vital, notamment dans le contexte particulier que connaît notre sous-région ».

Le Chef d’Etat-Major de l’ANP a mis en garde, à ce propos, contre « les organisations subversives qui mettent à profit les moyens technologiques développés à des fins d’espionnage et de subversion et tentent de créer des situations de crise et de chaos et de briser le lien étroit qui unit le peuple à ses institutions ».

Il a exhorté, à ce titre, les personnels de la Gendarmerie nationale de « veiller en permanence au renforcement de la relation avec les citoyens à travers l’ensemble du territoire national ».

« La Gendarmerie nationale enregistre également des résultats encourageants dans le domaine de la lutte contre la criminalité électronique, sachant que le cyber espace est devenu le théâtre de crimes organisés et d’attaques contre les sites gouvernementaux », a-t-il mentionné, ajoutant que « les organisations subversives mettent à profit les moyens technologiques développés, considérés comme des armes dangereuses, à des fins d’espionnage et de subversion qui ciblent particulièrement les systèmes informatiques des secteurs gouvernementaux sensibles, et ce, pour tenter de créer des situations de crise et de chaos et briser le lien étroit qui unit le peuple à ses institutions ».

« Au regard de la nature des défis précités, il vous appartient, hommes et femmes de la Gendarmerie nationale, de veiller à accomplir pleinement les missions vitales dont vous êtes investis et d’œuvrer en permanence au renforcement de la relation avec les citoyens, dont la confiance en les institutions de l’Etat est essentielle pour la réussite de toute action. Je sais que vous tenez compte de cet aspect et que vous lui réservez l’importance qui se doit », a-t-il soutenu.

Le Général d’Armée a également donné une série d’orientations et d’instructions portant, essentiellement, sur « la nécessité de faire preuve davantage de vigilance et de coordonner les efforts entre les différents corps de sécurité et unités de l’ANP afin de sécuriser les frontières nationales de notre pays ».

« Il vous appartient également de coordonner avec vos confrères relevant des différents corps de sécurité et unités de l’ANP afin de redoubler vos efforts et de faire preuve davantage de veille et de vigilance pour mettre en échec tous les desseins malveillants et d’entreprendre toutes les mesures de nature à assurer une sécurité totale à travers l’ensemble du territoire national et à servir les intérêts suprêmes du pays » a-il-insisté.

A l’issue, le Général d’Armée s’est réuni avec les cadres du Commandement de la Gendarmerie nationale, où il a suivi, tout d’abord, « un exposé exhaustif présenté par le Commandant de la Gendarmerie nationale, portant sur le bilan général des activités de la Gendarmerie nationale, notamment celles ayant trait à la lutte contre le crime organisé multiforme, à la sécurisation des frontières nationales, ainsi qu’aux volets relatifs au plan de développement de ce Commandement vital », conclut le communiqué du MDN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 3 =