Le baril de Brent proche de 70 dollars le baril

Les cours du pétrole étaient proches de l’équilibre vendredi et le baril de Brent de la mer du Nord valait, vers 10H45 GMT, 69,84 dollars à Londres, en hausse de 0,30% par rapport à la clôture de jeudi. A New York, le baril américain de WTI pour avril avançait de 0,24%, à 66,18 dollars.

Les cours du brut « ont du mal » à progresser davantage, a constaté Jeffrey Halley, analyste de Oanda, « mais ils gardent les sommets de lundi en ligne de mire ».

Le WTI a en effet atteint 67,98 dollars le baril en tout début de semaine, une première depuis octobre 2018.
Le même jour, le Brent franchissait brièvement la barre des 70 dollars, s’approchant de son précédent record du 8 janvier 2020.

Vendredi, les investisseurs s’appuient notamment sur les données partagées par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) la veille.

Dans son dernier rapport mensuel, le cartel a ajusté à la hausse ses prévisions de rebond de la demande mondiale d’or noir cette année.

Celui-ci est désormais attendu à quelque 5,9 millions de barils (mbj) par jour pour atteindre 96,3 mbj. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − douze =