L’Association des Oulémas musulmans algériens gèle ses activités au sein de l’UIOM que préside Raïssouni et appelle à sa démission

Par la voix de son président, M. Abderrezak Guessoum, qui s’exprimait ce matin sur les ondes de la chaine 3 de la Radio Algérienne, l’Association des oulémas (savants, ndlr) musulmans algériens a décidé de « geler » toutes ses activités au sein de l’Union internationale des oulémas musulmans (UIOM) que préside le Marocain Ahmed Raissouni.

Une décision sanctionnant une réunion tenue ce week-end par l’Association, suite aux propos choquants et provocateurs de ce dernier semant la fitna (discorde, ndlr) entre peuples musulmans et appelant le peuple marocain à « marcher sur Tindouf et Laâyoune », ajoutant que « le Maroc doit redevenir comme il était avant l’invasion européenne, quand la Mauritanie faisait partie de son territoire ».

Dans sa déclaration solennelle M. Guessoum a précisé : « Nous, membres algériens de l’Union internationale des oulémas musulmans, gelons toute activité au sein de cette institution. Nous ne reprendrons nos activités qu’une fois les excuses claires, nettes et précises sont prononcées par le concerné ou sa démission pure et simple de cette responsabilité ».

« Nous lançons également un appel à tous les savants musulmans pour appuyer notre thèse et revendiquer le départ de ce responsable marocain », a-t-il ajouté.

Le président de l’Association des oulémas musulmans algériens anime justement, ce dimanche, une conférence au forum du journal El Hiwar, à 13h, et qui aura, entre autres sujets, à débattre de cette actualité brûlante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + 1 =