Lancement de la production d’insuline en flacons à Constantine à compter du 19 mars

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Ali Aoun, a annoncé, jeudi à Cherchell (Tipasa) le lancement de l’opération de production d’insuline en flacons par l’unité de Saidal à Constantine à compter du 19 mars courant, indique un communiqué du ministère.

Selon le communiqué, l’annonce du lancement prochain de la production d’insuline en flacons par l’unité de production de Constantine a été faite lors d’une conférence de presse animée par M. Aoun à l’issue de sa visite de terrain à l’unité de production du groupe Saidal à Cherchell dans le cadre d’une visite de travail et d’inspection effectuée dans certaines entreprises pharmaceutique de production de médicaments et de matériels médicales à Tipasa, en compagnie du wali de la ville Aboubakr Bousseta et de la délégation l’accompagnant.

Lors de l’inspection de cette unité, troisième et dernière étape de la visite, le ministre a exprimé sa « déception face à ce qu’il a découvert à l’unité de Saidal à Cherchell », dénonçant « la mauvaise gestion et le manque d’exploitation des équipements de production en fabricant seulement deux catégories thérapeutiques », ajoute le document.

M. Aoun a exprimé également ses regrets « quant à la dépendance financière de cette unité au groupe à travers l’absence de bénéfices », dénonçant à nouveau « la mauvaise gestion de l’administration à haut niveau ». Il a affirmé qu’il « prendra ses responsabilités en sa qualité de premier responsable du secteur ».

Le ministre a également critiqué « le non-respect par Saidal des instructions du ministère qui somment tous les opérateurs à présenter un rapport hebdomadaire sur l’état de leurs stocks et le seuil de production sur la plateforme numérique dédiée à cet effet en vue de garantir la traçabilité et une meilleure maitrise de la disponibilité des médicaments ».

M. Aoun a affirmé que Saidal ne bénéficiera plus de traitement privilégié ni particulier, soulignant que les mesures seront appliquées avec fermeté étant donné que le groupe bénéfice de fonds publics.

En vue d’améliorer la performance et la gestion du groupe, il a instruit la présidente directrice générale de Saidal, Fatoum Akacem, d' »appliquer les contrats d’efficacité et de se passer des mauvais directeurs ».

La première étape de la visite du ministre était l’entreprise Novapharm spécialisée dans l’importation, la production et la distribution des médicaments, où il a donné des instructions pour une meilleure exploitation des équipements de production et l’augmentation des capacités de production ainsi que le nombre de classes produites, appelant à « se lancer dans la production des bandelettes d’auto-surveillance glycémique, avant la fin juin compte tenu des besoins du marché en ces fournitures médicales ».

Il a également appelé les responsables du laboratoire Marc à investir en Algérie à travers la construction de sa propre unité, soulignant que « l’Algérie est un partenaire et non pas seulement un marché ».

La deuxième étape de sa visite était à l’unité de production « King Diagnostics » spécialisée dans la fabrication et le montage local des tests d’autodiagnostic rapide. M. Aoun a appelé les responsables de cette unité à accélérer la production des appareils de dépistage de drogues et d’alcool qui peuvent être utilisés dans les services des urgences à l’hôpital, mais aussi au niveau des points de contrôle des corps de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 4 =