L’alliance maroco-israélienne, une jonction entre deux expansionnismes territoriaux

 L’alliance militaire maroco-israélienne reflète la jonction de deux expansionnismes territoriaux mus par la négation de l’existence même de leurs victimes spoliées de leurs droits nationaux inaliénables », a indiqué, vendredi, le chef de la diplomatie algérienne.

 » L’égarement des autorités marocaines met en évidence une poussée sans précédent d’un hégémonisme israélien rampant », a expliqué le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger dans une déclaration au quotidien national Crésus en marge des travaux du 8 ème Séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique qui se tient depuis hier à Oran.

 » Chaque pas que les autorités marocaines font dans cette alliance militaire malsaine, les éloigne d’autant de l’Algérie et de son peuple », a soutenu le ministre.

S’agissant des allégations mensongères que certains médias marocains lui attribuent concernant de prétendues gains politiques au profit de la République Arabe Saharaouie Démocratique (RASD) grâce au sommet qui se tient à Oran mais aussi le prochain sommet de la Ligue arabe, prévu à Alger,  M. Lamamra a estimé que le Maroc faisait une fixation sur le Sahara occidental et sur l’Algérie, ce qui fausse ses jugements.

« La monodiplomatie marocaine qui est figée sur le Sahara occidental et fixée sur l’Algérie ne conçoit pas que la diplomatie algérienne soit si multidimensionnelle, multifonctionnelle au service d’objectifs nobles multiples », a-t-il souligné.

L’Algérie abrite depuis hier à Oran, les travaux du 8 ème Séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité, organisé par l’Union Africaine sous le thème: « Aider les nouveaux membres africains du Conseil de Sécurité de l’ONU à se préparer à traiter les questions de paix et de sécurité sur le contient ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + quinze =