L’Algérie célèbre la Journée nationale des Scouts musulmans sous le signe de la continuité intergénérationnelle

L’Algérie célèbre samedi la Journée nationale des Scouts musulmans, qui coïncide avec l’anniversaire de la mort en martyr, le 27 mai 1941, de Mohamed Bouras, fondateur du mouvement scout en Algérie, sous le slogan « le scout : nationalisme, lutte et continuité intergénérationnelle ».

Cette journée célébrant les scouts qui constituent une école du nationalisme œuvrant à semer les valeurs de patrie, d’unité et de cohésion, sera marquée par l’organisation de plusieurs évènements, dont un grand meeting, regroupant plus de 5000 scouts musulmans venus des quatre coins du pays et qui se tiendra à la salle Harcha Hassan à Alger.

Toujours à Alger, une autre manifestation de jeunes, inscrite dans le cadre des festivités marquant cette Journée, se déroulera au niveau de l’esplanade de Riadh El-Feth, de même que des rencontres de proximité au niveau de la promenade des Sablettes.

Par ailleurs, des moments de recueillement à la mémoire des martyrs issus des scouts musulmans marqueront cette journée au niveau de l’ensemble du territoire national.

Un hommage sera rendu à quatre doyens moudjahidine issus des scouts musulmans lors d’une cérémonie qui aura lieu au niveau du ministère des Moudjahidine et des Ayants-droit.

Il s’agit des moudjahidine Mohamed Khemisti, Omar Nehal, Mohamed Ben Seddouk et M’ilbi Moussa Ben Omar.

Le président de la République avait institué en 2021 la journée du 27 mai, date d’exécution du chahid Mohamed Bouras, Journée nationale des scouts musulmans, et ce en vue d’immortaliser les épopées, préserver la mémoire nationale et renforcer la solidarité nationale.

Cette célébration « vient renforcer la place des scouts musulmans, mettre en valeur le rôle de l’école du chahid Mohamed Bouras dans l’éducation des jeunes et encourager cette organisation scoute », a-t-on indiqué auprès des scouts.

Né le 26 février 1908 à Miliana, le chahid Mohamed Bouras est le fondateur

des Scouts musulmans algériens (SMA). Il a été exécuté par les forces d’occupation françaises le 27 mai 1941 à Hussein Dey (Alger).

Mohamed Bouras a fondé le premier groupe scout « El Fallah » en 1935 et la Fédération des scouts musulmans algériens en 1939, et a consacré sa vie à la formation des jeunes algériens et à la diffusion des valeurs de lutte, de rigueur et de discipline dans les rangs des SMA.

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 10 =