LA PREMIERE TRAVERSEE A PARTIR D’ORAN VERS LE PORT D’ALICANTE: La capacité d’accueil du navire Djazaïr 2 a été réduite de 20%

L’agence de la compagnie maritime Algérie Ferries à Oran a été prises d’assaut dès son ouverture en début de semaine, à l’agence principale d’Oran, la file d’attente a commencé à se former très tôt le matin, voire même aux aurores pour certains clients. Depuis et chaque jour qui a suivi,  des foule assez nombreuse se constituent également, à l’entrée de l’agence d’Algérie Ferries du boulevard de la Soummam.   Notons que le navire Djazaïr 2 a accosté dimanche dernier au port d’Oran en prévision de sa première traversée vers Alicante qui aura lieu jeudi 21 octobre prochain. Selon des informations recueillis sur place, la demande de réservation pour ce premier départ vers Alicante dépasse largement la capacité du bateau Djazaïr 2, explique le responsable de l’agence, ajoutant que les clients venus de toute la région Ouest du pays, qui attendaient cela depuis plus de dix-neuf mo,  tente d’embarquer pour cette première traversée maritime.  La vente des billets a été entamée depuis ce lundi 18 octobre. Le navire qui affréter plus de 1500 passagers et d’une capacité de près de 400 véhicule a été réduite de 20%, soit 1300 passagers et 300 véhicules.  Les navires disposent de tous les équipements nécessaires pour la prise en charge des clients, y compris des structures sanitaires et des médecins à bord, a-t-on expliqué. Pour ce qui est de la traversée de retour, les voyageurs seront soumis au même protocole sanitaire que ceux des compagnies aériennes. Les autorités exigeront un test PCR de moins de 36h avant l’embarquement pour l’étranger et un test antigénique à l’arrivée en Algérie.

Les conditions des traversées maritimes et les prix dévoilés

Après l’annonce de la reprise de l’activité du transport maritime, le Directeur commercial de l’Entreprise Nationale de Transport maritime de Voyageurs (ENTMV) Karim Bouznad revient avec des détails concernant les conditions de voyage et les tarifs des billets. Intervenant ce mercredi sur les ondes de la Radio nationale, le responsable affirme que la présentation d’un test PCR négatif accompagné d’un pass vaccinal est désormais obligatoire pour voyager en bateau. Selon lui, « un certificat d’analyse PCR négatif sera obligatoire pour tous les passagers, et celui qui ne présente pas ce document sera empêché d’embarquer ». « Les passagers seront également soumis un test rapide de détection du Covid-19 au niveau du port. Ce test sera à la charge du voyageur », a-t-il ajouté. Concernant la vente des billets, l’intervenant indique que cette opération avait été entamée dimanche dernier et a connu une forte affluence que ça soit au niveau des agences ou sur le site web de l’entreprise. Dans le même sillage, il précise que les billets « sont à la portée de tout le monde et proposés à des prix abordables ». À titre d’exemple, il ajoute que « le prix du billet aller-retour en voiture à partir de la France vers l’Algérie est de 774 euros, valable un an, et 664 euros pour un billet valable six mois ».  En dinar, le prix du billet variera entre 60 milles et 80 milles DA.

 

Le programme des premières traversées

 

Pour ce qui est des programmes, Bouznad a expliqué que « deux traversées par semaine ont été programmées vers l’Espagne, à partir de demain, jeudi 21 octobre et vers la France à partir du 1er novembre prochain ». Dans les détails des premiers voyages, il précise que la première traversée sera alternativement d’Alger vers Alicante et retour vers Alger, d’Oran vers Alicante et retour à Oran. La première traversée partira justement d’Oran demain, jeudi. Il ajoute que cette première traversée, qui partira demain jeudi à partir de 19 h 00 du port d’Oran via le bateau « Djazaîr 2 », aura une capacité de 1 200 à 1 500 passagers et 450 voitures. Quant à Marseille, il annonce que le programme prévu comprend une traversée par semaine. Par ailleurs, l’invité de la Radio souligne qu’en fonction de l’évolution de la situation sanitaire liée au coronavirus, d’autres ports, tels qu’Annaba, Skikda, Mostaganem et Bejaia, seront éventuellement ouverts.

Hadj H

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − seize =