Judo/Championnats d’Afrique: Mustapha Yasser Bouamar en Or

Le judoka Mustapha Yasser Bouamar a offert à l’Algérie une troisième médaille d’or aux Championnats d’Afrique individuels actuellement en cours à Casablanca, après sa victoire samedi après-midi, en finale des moins de 100 kilos, contre le Sénégalais Libasse N’Diaye.

Les deux autres médailles d’or algériennes ont été décrochées la veille, par Belkadi Amina chez les dames de moins de 63 kilos et Dris Messaoud chez les messieurs de moins de 73 kilos, et qui ont engrangé par la même occasion 700 points chacun, dans la course qualificative aux Jeux olympiques de 2024 à Paris (France).

L’unique médaille d’argent algérienne dans cette compétition, a été décrochée par Faïza Aïssahine après sa défaite vendredi matin en finale de moins de 52 kilos.

La cinquième et dernière médaille algérienne dans ces épreuves individuelles, est en en bronze, grâce à Mohamed El Mehdi Lili chez les plus de 100 kilos après sa défaite en demi-finale contre le Guinéen Bubacar Mané.

Les sept autres judokas algériens engagés aux championnats d’Afrique 2023 ont été moins chanceux, car ils ont connu pour la plupart des éliminations précoces, parfois dès le premier tour, comme cela a été le cas pour Dyhia Benchaâlal (-70 kg), Meroua Mammeri (+78 kg), Imad Aghiles Benazoug (-81 kg) et Oussama Kabri (-90 kg).

De son côté, Waïl Ezzine, exempté du premier tour chez les moins de 66 kilos, a été éliminé dès son entrée en lice au deuxième tour, par l’Egyptien Ahmed Abdelrahman.

Pour sa part, Zina Bouakache avait relativement bien démarré la compétition chez les moins de 57 kilos, en passant assez facilement les trois premiers tours, avant d’échouer en finale de la Poule (C), contre la Guinéenne Mariana Stevens.

L’Algérienne avait reçu une seconde chance au repêchage, mais elle n’a pas réussi à se qualifier pour les demi-finales, après sa défaite contre la Mauricienne Christianne Legentil.

Idem Pour Sonia Asselah, qui après sa défaite contre la Camerounaise Richelle Anita Soppi M’Bella avait reçu une seconde chance au repêchage, mais elle ne l’a pas bien exploitée, puisqu’elle a perdu contre la Sénégalaise Monica Sagna.

Ces championnats d’Afrique individuels, organisés du 7 au 11 septembre, avaient démarré jeudi, avec la spécialité kata. L’Algérie était représentée par Saïd Smah et Kahina Kacher, qui ont décroché l’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 4 =