Jeux sportifs arabes-2023: retour gagnant de la natation syrienne après 16 ans d’absence

La natation syrienne a réussi un retour gagnant sur la scène sportive arabe, après 16 ans d’absence, en réalisant une bonne moisson dans les 15es Jeux sportifs arabes, qui se déroulent en Algérie, après s’être adjugé 9 médailles, dont 4 en vermeil, avant une journée de la fin des épreuves de la discipline qui se tient à la piscine du complexe olympique Miloud Hadefi d’Oran.

Le membre du staff technique de la sélection syrienne de natation, Khaled Edessouki, s’est dit, à l’issue des compétitions de la 5e journée, disputées dimanche soir, « très satisfait » du parcours de ses athlètes, « surtout après une si longue absence de la scène sportive arabe ».

« C’est une importante récolte qu’on a réalisée, jusque-là, avec quatre médailles d’or, trois d’argent et deux de bronze, on ne peut qu’être heureux. Cela dit, nous ambitionnons de gagner d’autres médailles, lors de la dernière journée », s’est-il félicité.

Il a, en outre, estimé que les « conditions favorables » dans lesquelles se déroule la compétition  » motivent les sportifs, à l’instar des nôtres, pour réaliser les meilleurs résultats possibles ».

Et de poursuivre : « Nous nous produisons dans d’excellentes conditions. Nous nous sentons dans notre deuxième pays, car tout est mis à notre disposition pour passer un agréable séjour. Cela a aidé énormément nos athlètes à se distinguer. Franchement, je ne trouve pas les mots pour remercier les organisateurs et tous les Algériens pour tout ce qu’ils font pour nous dans cette manifestation sportive ».

Au passage, le même technicien n’a pas tari d’éloges sur le site de la compétition, « un équipement sportif aux standards mondiaux », poursuivant que la qualité de cette infrastructure « aide énormément les athlètes à réaliser de bons chronos ».

La Syrie sera représentée, lors du championnat du monde, par Salem Ghaleb, présent à Oran et Youcef El Matrouchi, qui poursuit ses études et entrainements aux Etats Unis, selon la même source, qui a qualifié les deux sportifs de « l’avenir de la natation syrienne ».

Avant les finales des épreuves de la dernière journée de natation, prévues lundi soir, la sélection algérienne mène le bal au tableau des médailles avec 42 breloques (19 or, 10 argent et 13 bronze), suivi de la Jordanie qui en compte 11 médailles (4 or, 6 argent et 1 bronze), puis la Syrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − onze =