Installe le nouveau Directeur de la communication de l’Etat-major de l’ANP

Le général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a présidé jeudi la cérémonie d’installation officielle du général-major Saba Mabrouk dans les fonctions de Directeur de la communication, de l’information et de l’orientation de l’Etat-major de l’ANP, en remplacement du général-major Maddi Boualem, indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

« Au nom de Monsieur le Président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Monsieur le général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, chef d’Etat-major de l’ANP, a présidé, ce jeudi 9 septembre 2021, au niveau de l’Ecole supérieure militaire de l’information et de la communication en 1ère Région militaire, la cérémonie d’installation officielle du général-major Saba Mabrouk dans les fonctions de Directeur de la communication, de l’information et de l’orientation de l’Etat-major de l’ANP, en remplacement du général-major Maddi Boualem », a précisé la même source.

Après la cérémonie d’accueil et en présence du Commandant de la 1ère Région militaire et des chefs de départements de l’Etat-major de l’ANP, le général de Corps d’Armée a tenu une réunion avec les cadres de la Direction dans la salle de conférence où il a prononcé une allocution à travers laquelle il a souligné que « cette désignation s’inscrit dans le cadre de la démarche du Haut Commandement de l’ANP, visant à faire de l’alternance des postes et des fonctions aux différents niveaux, une tradition louable et consacrée, qui impulse une nouvelle dynamique dans les rangs », a ajouté le communiqué.

« Au nom de Monsieur le Président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, et conformément au décret présidentiel du 7 septembre 2021, j’installe officiellement le général-major Saba Mabrouk dans les fonctions de Directeur de la communication, de l’information et de l’orientation de l’Etat-major de l’ANP, en remplacement du général-major Maddi Boualem », indique-t-il.

Il a expliqué que « cette désignation s’inscrit dans le cadre de la démarche du Haut Commandement de l’ANP, visant à faire de l’alternance des postes et des fonctions aux différents niveaux, une tradition louable et consacrée, qui impulse une nouvelle dynamique dans les rangs et qui répond aux ambitions et espoirs des personnels de faire en sorte que le travail dévoué, l’intégrité, la loyauté, la compétence et le patriotisme, soient les seuls et uniques critères permettant d’accéder aux postes et fonctions supérieures, notamment au sein de cette Direction sensible, au regard du caractère important et vital que revêt, aujourd’hui, le domaine de l’information et de la communication ».

Le général de Corps d’Armée a affirmé que « le Haut Commandement, pleinement conscient de l’impératif de relever les nouveaux défis, s’attèle à la mise en place d’une stratégie d’information et de communication efficiente, inspirée des valeurs de notre Glorieuse Révolution de Libération et guidée par notre patrimoine historique nationale, chargé de gloires et de hauts-faits ».

« Au sein de l’ANP, nous sommes pleinement conscients de l’impératif de relever ces réels défis, et nous œuvrons à la faveur du soutien et des orientations de Monsieur le Président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, à la mise en place d’une stratégie d’information et de communication efficiente, inspirée des valeurs de notre Glorieuse Révolution de Libération et guidée par notre patrimoine historique nationale, chargé de gloires et de hauts-faits, une stratégie adaptée aux composantes de notre identité nationale et de nos propres spécificités, capable de contribuer à la construction d’un appareil de défense nationale performant, où l’information et la communication tiennent un rôle pivot ».

Au terme de son allocution, le général de Corps d’Armée a donné des orientations et des instructions aux cadres de la Direction portant, en substance, sur la nécessité « de la multiplication et de la coordination des efforts, pour faire face à toutes les campagnes de propagandes hostiles, quelles que soient leurs nature et origine, à travers la mise en œuvre d’une communication instantanée et crédible, qui expose la vérité et qui entretient des relations constructives avec les médias ».

« C’est ainsi que l’ANP, digne héritière de l’Armée de Libération nationale demeurera le symbole des victoires, de la disponibilité et de l’état-prêt permanent à défendre les intérêts suprêmes de la Nation », a-t-il dit.

A l’issue de cette cérémonie, le général de Corps d’Armée a signé le procès-verbal de la passation de pouvoir et le livre d’or de l’Ecole supérieure militaire de l’information et de la communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze + 7 =