Ghaza: plusieurs martyrs et des dizaines de blessés au 200e jour de l’agression sioniste

Plusieurs Palestiniens sont tombés en martyrs et des dizaines d’autres ont été blessés mardi, dans de nouveaux bombardements de l’entité sioniste contre diverses zones de la bande Ghaza, au 200ème jour de l’agression contre l’enclave palestinienne, a rapporté l’agence de presse Wafa.

Plusieurs Palestiniens sont tombés en martyrs dans des tirs de missiles, d’artillerie et d’armes à feu sur diverses zones de la bande de Ghaza, précise Wafa qui cite un de ses correspondants sur place.

Les violents bombardements d’artillerie et de chars de l’armée d’occupation de l’entité sioniste se sont également poursuivis sur les quartiers d’Al-Zaytoun, Al-Shuja’iya et Al-Touffah, à l’est de la ville Ghaza, faisant au moins trois martyrs et une dizaine de blessés qui sont arrivés à l’hôpital Al-Ahly Al-Arabi « Al-Mamadani ».

Par ailleurs, l’artillerie de l’armée d’occupation a ciblé plusieurs zones au sud-ouest de la ville de Ghaza avec des obus, et des bruits assourdissants d’explosions et de tirs d’armes à feu ont été entendus.

Un avion de combat de l’entité sioniste a également visé la zone entourant Wadi Ghaza, au nord du camp de Nuseirat et la zone au sud-est du camp de Bureij, dans le centre de la bande de Ghaza, faisant plusieurs blessés, ajoute Wafa, relevant que les victimes Palestiniennes ont été transportées à l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa à la ville de Deir al-Balah.

Toujours au centre de la bande de Ghaza, plusieurs Palestiniens ont été blessés par de violents bombardements de l’occupant sioniste ayant visé le camp de réfugiés de Nuseirat.

Au sud de l’enclave palestinienne, l’artillerie de l’entité sioniste a bombardé les zones est de la ville de Khan Younes et des véhicules militaires ont effectué des tirs intenses à l’est de la ville de Rafah.

Le bilan de l’agression génocidaire sioniste contre la bande de Ghaza s’est alourdi mardi à 34.183 martyrs et 77.143 blessés depuis le 7 octobre dernier, ont indiqué les autorités palestiniennes de la Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + 13 =