Finance islamique: une convention de partenariat entre la BEA et « El Djazair Takaful »

La Banque extérieure d’Algérie (BEA) a signé, jeudi à Alger, une convention partenariat avec l’entreprise publique « Algerian General Takaful » afin de garantir une meilleure gestion des risques liés à la finance islamique, indique un communiqué de la banque.

La cérémonie de signature qui a eu lieu au siège de la direction générale de la BEA, a été présidée par son directeur général adjoint (DGA), Mounir Belaala, et le directeur général de « Djazair Takaful », Ziane Bouziane Mahfoudh, en présence de hauts cadres de la banque et de l’entreprise.

Selon le communiqué, la convention porte sur la couverture de tous les risques susceptibles d’affecter les projets financés par la banque, dans le cadre du financement islamique proposé aux particuliers et aux entreprises, et définit les conditions et les mécanismes d’assurance.

La signature de la convention s’inscrit dans le cadre des efforts de la banque visant à développer l’activité de la finance islamique et permettre une meilleure gestion des risques liés à ce type de produits, ainsi qu’à renforcer la confiance des clients de la banque en quête d’un financement conforme à la Charia islamique.

Il convient de rappeler que l’entreprise publique « Algerian General Takaful » a été créée récemment avec la contribution de tous les opérateurs publics des secteurs des assurances et des banques.

Contribuent au capital de cette entreprise, les quatre compagnies publiques d’assurances (SAA, CASH assurance, CAAT et CAAR) ainsi que les six banques publiques (CNEP banque, BNA , BEA, BADR, BDL et CPA).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 2 =