Finale de Coupe de la Confédération: l’USMA « Prête à relever le défi »

 L’entraîneur de l’USM Alger Abdelhak Benchikha s’est exprimé jeudi sur la finale de la Coupe de la Confédération africaine de football, prévue dimanche face aux Tanzaniens des Young Africans au stade Benjamin Mkapa de Dar Es-Salaam (14h00, algériennes), affirmant que son équipe était « prête » à relever le défi à l’occasion de cette première manche.

« Quand vous atteignez la finale, il n y a pas de place à la chance. Nous sommes prêts à relever le défi dans l’objectif de s’adjuger le trophée. Chaque joueur aura son mot à dire, j’ai besoin de tous mes éléments pour ces deux matchs », a-t-il affirmé à la presse.

Le coach des « Rouge et Noir » s’exprimait à l’aéroport international d’Alger peu avant le départ de la délégation usmiste pour la capitale tanzanienne, à bord d’un vol spécial.

« J’ai promis à mes joueurs d’atteindre la finale, et m’ont promis quant à eux de remporter le trophée. Je ne vous cache pas, je sens une certaine pression, mais je fais tout pour ne pas le faire sentir à mes joueurs. C’est à moi de galvaniser mes éléments », a-t-il ajouté.

Appelé à se prononcer sur son adversaire en finale, Benchikha a estimé qu’il détenait des informations sur le champion de la Tanzanie en titre.

« En analysant cette équipe, j’ai tiré plusieurs enseignements. Nous nous connaissons bien, mais il reste la vérité du terrain. La finale se joue en deux manches, nous devons rester concentrés sur le match retour peu importe le résultat de la première manche. Ce sera un honneur pour moi si j’arrive à offrir ce titre à mon pays », a-t-il dit.

De son côté, le défenseur Saâdi Redouani a relevé l’importance de bien négocier le match aller face à une coriace équipe des Young Africans, dirigée sur le banc par le technicien tunisien Nacreddine Nabi.

« Nous sommes conscients de la responsabilité qui pèse sur nous. Nous devons bien gérer ce match aller, que j’espère se déroulera dans les meilleures conditions. La clé de la réussite reste la concentration maximale, condition sine qua non pour revenir avec un bon résultat », a-t-il indiqué.

Cette première manche sera dirigée par Jean-Jacques Ngambo Ndala (RD Congo) assisté de Zakhele Thusi Granville Siwela (Afrique du Sud) et Olivier Kabene Safar (RD Congo).

Le match retour se jouera le samedi 3 juin au stade olympique du 5-juillet (20h00).

L’USMA avait composté son billet pour la finale en éliminant les Ivoiriens de l’ASEC Mimosas (aller à Bouaké : 0-0, retour à Alger : 2-0), alors que les Young Africans ont passé l’écueil des Sud-Africains de Marumo Gallants en remportant les deux manches des demi-finales (aller à Dar Es-Salaam : 2-0, retour à Rustenburg : 2-1).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 2 =