Fatma Zohra Zerouati : Sans prise en charge de la ressource humaine, le changement ne viendra pas

Développer la ressource humaine », c’est le cheval de batail de Tajamouâ Al Jazaïr durant cette campagne électorale pour les élections législatives du 12 juin. « Tout ce que vit l’Algérie comme effervescence est du au fait qu’on n’a pas réellement axé sur la ressource humaine », a déclaré Fatma Zohra Zerouati, présidente du TAJ.  

Reçu dans l’émission L’Invité de la rédaction de la radio Chaine 3, Mme Zerouati a affirmé que l’être humain demeure la ressource inépuisable sur laquelle doit reposer tout le développement national.

Déplorant la négligence de cette ressource elle explique qu’aucun développement de la société ne peut être envisagé sans mettre au centre des politiques le développement de « l’humain ». « Si on ne va pas prendre en charge réellement la ressource humaine sur tous les plans, met-elle en garde, la transition n’aboutira pas à un changement ».

Au sujet de la vie politique, la patronne du TAJ plaide en faveur de sa moralisation par l’instauration d’un système basé sur le mérite et la crédibilité afin d’en finir avec les anciennes pratiques qui nous ont « vidé la société de ses valeurs ». « La moralisation de la vie politique passe par la moralisation de la vie publique », a-t-elle insisté. A ce propos, elle exprime son regret devant les discours méprisants de certains candidats qui « rabaissent la femme ».

Fatma-Zohra Zerouati assure sur l’engagement de sa formation à se battre pour réhabiliter l’acte politique. « Nous avons, dit-elle, tenu un discours de vérité devant les électeurs et nous avons une fait signer une charte d’engagement et de transparence à tous les candidats du parti»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × deux =