En sa qualité d’envoyé spécial du président de la République, M. Attaf en visite de travail à Bamako

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, M. Ahmed Attaf, est arrivé mardi soir à Bamako (Mali), en sa qualité d’envoyé spécial du président de la République, pour une visite de travail dans le cadre du renforcement des relations bilatérales et du soutien à la paix et à la stabilité dans ce pays frère et voisin, indique un communiqué du ministère.

« En qualité d’envoyé spécial du président de la République, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, M. Ahmed Attaf, est arrivé ce soir à Bamako (Mali), pour une visite de travail dans le cadre du renforcement des relations bilatérales et du soutien à la paix et à la stabilité dans ce pays frère et voisin », lit-ont dans le communiqué.

A son arrivée, le ministre Ahmed Attaf a eu des entretiens bilatéraux avec son homologue malien, M. Abdoulaye Diop, en présence du ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants et du ministre de la Réconciliation nationale chargé de l’Accord de paix et de réconciliation au Mali issu du Processus d’Alger, selon la même source.

Les entretiens bilatéraux ont ensuite été élargis aux délégations des deux pays, lors d’une séance de travail axée sur « les moyens de renforcer les relations de coopération entre les deux pays, et d’aplanir les obstacles qui entravent actuellement les efforts de parachèvement du Processus de paix et de réconciliation au Mali ».

Dans ce cadre, les deux parties ont passé en revue la coopération bilatérale dans des domaines liés aux télécommunications, à la fibre optique, aux hydrocarbures, à l’enseignement supérieur, à la formation et à l’augmentation du nombre de vols vers Bamako pour faire de cette dernière un pôle régional continental.

Les deux responsables ont évoqué les prochaines échéances qui lient les deux pays dans les domaines politique, économique et commercial, en sus du suivi de la mise en œuvre des projets décidés par M. le président de la République au profit de la région de Kidal et pris en charge par l’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement.

A cette occasion, le Chef de la diplomatie algérienne a réaffirmé « la solidarité constante de l’Algérie et son soutien permanent à la République du Mali pour la réalisation des priorités de l’étape de transition et la concrétisation des échéances nationales permettant le retour du pays à la situation constitutionnelle dans les délais fixés de façon souveraine par le Mali, pays frère », saluant ses efforts visant « à faire face aux défis sécuritaires imposés par les menaces terroristes ».

Partant de l’attachement de notre pays à la sécurité et à la stabilité de la République du Mali, pays frère, et en sa qualité de chef de file de la médiation internationale et présidente du Comité de suivi de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, M Attaf a souligné la disponibilité de l’Algérie d’intensifier ses efforts visant à restaurer et conforter la confiance entre les parties maliennes signataires de l’accord et de les accompagner vers la cristallisation des consensus nécessaires pour aller de l’avant dans la concrétisation de l’accord sur terrain en vue de préserver l’unité du pays et son peuple », ajoute le communiqué.

Pour sa part, la partie malienne a exprimé, par la voix de son ministre des Affaires étrangères et de coopération internationale, Abdoulaye Diop, sa grande considération à l’égard des efforts inlassables consentis par l’Algérie, sous la conduite du président de la République, pour soutenir la République du Mali sur tous les plans, notamment en cette période charnière de son histoire contemporaine.

Il a été convenu d’intensifier la concertation et la coordination entre les deux parties en prévision des prochaines échéances bilatérales et celles relatives à l’activité des mécanismes de mise en œuvre de l’accord d’Alger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − 5 =