EN PREVISION DE L’AÏD EL ADHA : L’ORAVIO ouvre un point de vente à Es-sénia

Le groupe avicole de l’Ouest ORAVIO, à travers la société des abattoirs de l’Ouest, devra, dès cette semaine, mettre en place un point de vente de mouton du sacrifice de l’Aïd El Adha, au niveau de la zone d’activité d’Es-Senia. Une louable initiative qui permettra de casser les prix du cheptel et de répondre ainsi aux besoins des citoyens au faible revenu, a annoncé, M. Rahmania Rachid, le directeur de wilaya des services agricoles (DSA). Cette décision a été prise lors d’une réunion de la tutelle, sur instruction du wali, qui a insisté sur la sécurité des lieux, des biens et des personnes et a donné des instructions pour la mise en place d’un dispositif de couverture sanitaire qui sera assuré par le groupe sous les bons auspices du service vétérinaire du secteur. Notons qu’un dispositif a été récemment mis en place par la DSA pour optimiser l’encadrement sanitaire en prévision de cette fête religieuse à traverser la relance de l’opération « Un Aïd sans kyste hydatique ». Les services concernés devront également veiller à ce que les certificats de bonne santé devant accompagner les animaux lors de leurs déplacements. En outre, le jour de l’Aïd, tous les établissements d’abattage, répartis sur l’ensemble du territoire de la wilaya, seront ouverts pour inciter les citoyens à sacrifier leurs animaux « dans une enceinte conforme et contrôlée ». Des permanences seront également effectuées par les services vétérinaires de wilaya au niveau des APC et des lieux d’abattage, tandis que des brigades mobiles, composées de vétérinaires et de techniciens, effectueront des tournées dans les différents lieux susceptibles d’abriter des abattages. Dans ce même ordre des choses, les services de l’inspection vétérinaire de la wilaya d’Oran ont désigné pour cette année 49 points de vente et la mobilisation de pas moins de 45 vétérinaires et techniciens pour veiller à l’application des prescriptions. Il conviendra de rappeler que ces dispositions sont inhérentes à un arrêté du wali et au programme tracé par la tutelle portant sur l’organisation des marchés de vente. Le fait saillant cette année est que les différentes communes d’Oran connaissent, ces jours-ci et diffèrent aux dernières années, un recul remarquable des points de vente anarchiques. Céci, faisant suite à la décision de wilaya portant durcissement du contrôle sur cette activité non autorisée dans le cadre du renforcement des mesures de prévention de la Covid-19, lors de la détection. En effet, il a été remarqué un recul notable du phénomène qui marquait habituellement ces lieux à l’approche de l’Aid El Adha, précisément au niveau des espaces publics et des bords des routes périphériques et dans les agglomérations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − treize =