ECOLE HOTELIERE ET DE RESTAURATION D’ORAN (ESHRA): Lancement de l’année académique

En cette matinée du dimanche 20 octobre, L’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Oran, (Eshra), a officiellement annoncé l’ouverture de l’année académique aux stagiaires. Une annonce faite depuis la somptueuse salle de l’école par la nouvelle directrice générale, Mme Ouaras Mounira en présence de nombreux invités conviés pour la circonstance, dont le représentant de la société d’investissement hôtelière (S.I.H), du directeur du tourisme de la wilaya d’Oran ainsi que de nombreux représentants d’hôtels de renom à Oran.  L’école d’hôtellerie et de restauration d’Oran, un joyau architectural qui a été pensé à l’image des grands hôtels, offre à ses stagiaires, un enseignement et un niveau de formation de haut rang. Eshra est Une école d’excellence qui répond au besoin du secteur du tourisme en nette expansion, certifiée par la prestigieuse école d’hôtellerie de Lausanne en Suisse. Tous les fondamentaux de l’art culinaire y sont enseignés, dont la cuisine gastronomique, la pâtisserie gastronomique et bien d’autres finesses du monde culinaire. Mme Ouaras, la directrice générale de l’école en question fera part de la rigueur et de la discipline imposée aux stagiaires pour leur permettre d’être dans les meilleures dispositions au moment de leurs stages en entreprises. A ce propos, le représentant des hôtels Royal entre autres, fera part de la pleine satisfaction des stagiaires reçus dans son établissement.  Ainsi depuis deux années, Oran est enfin dotée d’une école de tourisme digne de ce nom. Eshra, a pour rappel, ouvert ses portes au mois d’octobre 2018. Elle se situe dans un emplacement idéal dans cette partie est de la ville d’Oran.  L’Eshra a une capacité d’accueil de plus d’une centaine d’apprenants dont certains ont opté pour un internat.  Elle a été certifiée par l’école du tourisme de Lausanne (Suisse) qui est, en matière de formation dans le domaine de l’hôtellerie, la référence mondiale. D’ailleurs seuls dix pays sont acceptés dans cette certification. L’école offre trois diplômes de technicien supérieur, à savoir le DTS en art culinaire, qui permet aux étudiants la découverte des métiers de la cuisine et de la haute gastronomie» ; le DTS en service de la restauration, «où le service client et l’hospitalité répondent à des standards internationaux» ; et enfin le DTS en hébergement, «grâce auquel les étudiants s’imprègnent des normes de qualité du service en chambre et à la réception». Selon la directrice, l’école d’hôtellerie et de restauration d’Oran vient d’établir un partenariat avec la chambre de commerce et d’industrie de Paris (France) et prépare à partir du mois de janvier prochain, une semaine d’échange du patrimoine culinaire avec Bogota, capitale de la Colombie. Ceci a été rendu possible après l’établissement d’une convention entre l’ambassade d’Algérie en Colombie.

Zitouni Mustapha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + dix-sept =