E-paiement: signature d’un mémorandum d’entente entre la BNA et la DGI

Un mémorandum d’entente a été signé, mardi à Alger, entre la Banque nationale d’Algérie (BNA) et la Direction générale des impôts (DGI) pour s’acquitter des redevances fiscales en ligne via le portail « Moussahamatic ».

Le mémorandum d’entente a été signé au siège du ministère des Finances, sous la supervision du ministre des Finances, Laaziz Faid, par le Directeur général de la BNA, Mohamed Lamine Lebbou et la Directrice générale des impôts, Amel Abdelatif.

Cet accord a pour but de lancer le service E-paiement (virement électronique) via une interface qui sera créée pour la déclaration et l’acquittement à distance des redevances fiscales sur le portail « Moussahamatic » et reliée à la plateforme E-Banking de la BNA.

De surcroît, l’accord assurera une carte d’affaires gratuite dédiée aux contribuables pour leur permettre, exclusivement, de s’acquitter des obligations fiscales, tout en fixant un plafond de paiement exceptionnel sur le portail « Moussahamatic ».

M.Faid a, à cette occasion, affirmé que ce partenariat intervenait dans le cadre du renforcement des liens stratégiques entre les deux parties à même d’accélérer la numérisation du secteur des Finances et développer l’inclusion financière et les services bancaires, suivant les objectifs tracés.

« Il s’agit-là d’un pas positif à même de développer et de généraliser les outils du E-paiement, de renforcer la numérisation de l’administration fiscale et d’améliorer la performance et la gestion des activités et des services du secteur des finances », a affirmé le premier argentier du pays.

« Aujourd’hui, nous avons réussi à poser un nouveau jalon dans le processus de réforme et de modernisation des finances publiques », a poursuivi le ministre, réitérant ses remerciements à l’ensemble des acteurs en la matière « pour leurs efforts consentis dans l’appui à la transition numérique de l’administration fiscale ainsi que le secteur bancaire et la consolidation de la coopération entre toutes les parties concernées ».

S’exprimant à l’occasion, le DG de la BNA a qualifié cet accord de « premier en son genre » dans le cadre de la numérisation de la banque en particulier et le secteur des finances en général.

Ce partenariat, ajoute M. Lebbou, permettra « le paiement des redevances fiscales allant jusqu’à 50 millions DA, soulignant que « l’opération de paiement est sécurisée à 100% ».

Pour sa part, la DG des Impôts a appelé à une meilleure application du service E-paiement via le transfert électronique lancé aujourd’hui avec la BNA facilitant ainsi les procédures de télé-déclaration et de E-paiement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 2 =