Décès Hadj Ahmed Baghdadli, une figure de la musique andalouse

Le musicien Ahmed Baghdadli, un des doyens de la musique andalouse connu pour avoir formé de nombreux artistes et musiciens, est décédé samedi à l’âge de 87ans, a annoncé le ministère de la Culture et des Arts.

« La ministre de la Culture et des Arts, Wafaa Chaalal, a appris avec tristesse le décès de l’artiste Cheikh Ahmed Baghdadli, un des piliers de la chanson andalouse qui on contribué à la formation de nombreux artistes et musiciens au cours de sa longue carrière », a écrit la ministre dans un message de condoléances, publié sur le compte Facebook du ministère.

Natif de Tlemcen en 1934, Ahmed Baghdadli est considéré comme un des acteurs de la scène culturelle et artistique dans sa ville natale à travers son implication active dans l’association locale « Islam » dont il était le président.

Violoniste, membre de l’orchestre de musique andalouse de Tlemcen, il a côtoyé de grands noms de la musique algérienne à l’image de Abdelkrim Dali et Sid-Ahmed Serri, qui ont tous contribué à l’émergence d’une dynamique culturelle et artistique en Algérie.

La ministre de la Culture et des Arts a souligné, dans un message de condoléances à la famille du défunt, que « Ahmed Bagdadli est une des grandes figures la musique andalouse en Algérie » et une « référence » en matière de culture et de musique andalouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 2 =