Coup d’envoi jeudi de la campagne de promotion de la 19e édition des JM

La campagne officielle de promotion de la 19e édition des Jeux Méditerranéens (JM) sera lancée, jeudi, à Oran, coïncidant avec les 100 jours (j-100) restants du coup d’envoi de la messe sportive méditerranéenne, prévue du 25 juin au 6 juillet prochains à Oran.

Le comité d’organisation des JM a ainsi établi un riche programme d’activités, à travers lequel il espère enclencher le compte à rebours de l’événement de la meilleure façon possible, selon les organisateurs.

Les festivités en question commencent à 13h00 par un rassemblement au niveau de la place « Port Saïd », sise à l’avenue de l’Armée de libération nationale (Front de mer) où le commissaire des JM, Mohamed Aziz Derouaz, procèdera à l’annonce officielle du début du compte à rebours (j-100 ) des JM, en présence des autorités locales, a ajouté de même source.

Les participants au rassemblement se dirigeront par la suite vers la place Sidi M’hamed, non loin de l’avenue de l’ALN, où seront lancées les festivités programmées pour la circonstance aux environs de 14h00.

Au menu, entre autres, une caravane de troupes folkloriques et artistiques qui va sillonner les rues de la ville, en passant par le rond-point « Ahmed Zabana », la rue Larbi Ben M’hidi, la place de la Victoire, et enfin la place du 1er novembre.

Le jardin situé en face de la place du 1er novembre, point d’arrivée de la caravane, abritera une exposition au niveau des chapiteaux installés pour la circonstance avec des stands du patrimoine oranais comportant des costumes traditionnels et des plats populaires, ainsi que des peintures et des photos des précédentes éditions des JM, souligne-t-on.

Les festivités seront clôturées par une cérémonie artistique animée au niveau de la salle de cinéma « Maghreb », sise à la rue Larbi Ben M’hidi, à partir de 20h00, au cours de laquelle d’anciens athlètes locaux couronnés de médailles méditerranéennes seront honorés, à l’instar du coureur Boualem Rahoui et du boxeur Mustapha Moussa, a-t-on encore fait savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × cinq =