CORONAVIRUS, « LE PIC DE L’EPIDEMIE SERAIT PROCHE »: 40% de la population oranaise a reçu les deux doses du vaccin

Cette quatrième vague de l’épidémie devrait atteindre son pic d’ici une semaine environ. Une hypothèse plausible mais encore incertaine, selon le Dr Boukhari Youcef, chef de service de prévention de la direction de la santé et de la population.  Le bilan est plus que jamais inquiétant et la pandémie a également rendu flagrant le manque d’infrastructure médicale et de ressources humaines. Le nombre de décès grimpe, tant pour les citoyens hospitalisés que le personnel médical. Pour l’heure, le nombre d’hospitalisation à Oran en est à 140 et un taux de contamination quotidien de 10 à 15 0 cas et un taux d’occupation des lits à hauteur de 90%. Le nombre de cas monte et redescend, en fonction d’un certain nombre de paramètres, notamment environnementaux, insiste les spécialistes.   Il faut croire que la thèse d’une « situation sous contrôle » de la Covid-19 s’estompe peu à peu notamment avec l’apparition de nouveau variant « Omicron » et le relâchement flagrant constaté dans le respect des mesures préventives. Les unités Covid des hôpitaux de la localité « Nedjma » et de la commune d’El Kerma d’Oran, dédiés exclusivement aux malades Covid-19 frôlent la saturation.  Rappelons que 40% de la population oranaise a reçu les deux doses du vaccin. La situation pandémique dans la wilaya d’Oran est plus que jamais alarmante. La recrudescence des cas quotidiens de la covid-19  a impacté directement les admissions au niveau des hôpitaux.  Les mises en garde des spécialistes durant les dernières semaines sont confirmées aujourd’hui par la situation épidémique qui commence à se dégrader avec des chiffres qui ne cessent d’augmenter au fil des jours à travers tout le territoire de la wilaya d’Oran, reflétant la situation de tous le pays. La flambée monte également chez les enfants, renvoyant au rebond inquiétant à Oran touchant principalement les adultes. La direction de la santé et de la population de la wilaya d’Oran, a dressé, ce mercredi, un bilan inquiétant des cas de contamination à la Covid-19 parmi les enfants. Le chiffre est pour le moins qu’on puisse dire, effarant. 76 enfants dont l’âge varie entre 4 et 14 ans ont été enregistré le mois dernier. C’est-à-dire 2 à 3 cas positifs chaque jour parmi cette tranche de la société. Constatant la gravité de la situation, la direction de la santé de ladite wilaya a mis l’accent sur la nécessité de respecter les mesures préventives ajoutant que les enfants sont parmi les principaux facteurs de transmission du virus. Pour rappel, ce n’est pas la première fois que la wilaya d’Oran connaît une hausse de contamination parmi les enfants.

Hadj H

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 7 =