Communiqué du Secrétariat d’Etat américain sur la liberté de culte en Algérie: Que recherche l’Amérique avec ses fausses informations ?

Les deux poids et deux mesures reprennent avec l’indécence habituelle des institutions américaines. Le génocide et l’épuration ethnique de l’entité sioniste sur la population de Gaza encouragés par les américains et leurs larbins occidentaux sont encore en cours alors que l’entité sioniste bafoue toutes les règles des institutions internationales, voila que le secrétariat d’Etat américains cherche des poux là ou il n’ y’en a pas et se en ciblant l’Algérie, bien évidement pour son soutien au peuple palestinien. il est clair que son dernier rapport est soufflé par l’entité sioniste pour tenter de déstabiliser l’Algérie.
Dans ce cadre, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf a exprimé, samedi, ses profonds regrets concernant les informations erronées et inexactes sur l’Algérie, contenues dans le dernier communiqué du Secrétariat d’Etat américain sur la liberté de culte, indique un communiqué du ministère.
«Dans un entretien téléphonique avec son homologue américain, M. Antony Blinken, M. Attaf a souligné que le communiqué avait omis les efforts consentis par l’Algérie en vue de consacrer le principe de liberté de culte et de pratique religieuse, un principe garanti par la Constitution algérienne de manière claire et sans équivoque», précise la même source.
Le ministre a, également, évoqué «le dialogue engagé par notre pays avec les Etats-Unis à cet égard, et l’expression, à plusieurs reprises, de sa disponibilité à recevoir l’ambassadeur itinérant américain pour la liberté de religion dans le monde, en vue de mettre la lumière sur les faits, outre l’engagement effectif de l’Algérie à préserver le principe de liberté de culte conformément à ces obligations internationales y afférentes», conclut le communiqué.

Zitouni Mustapha

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 4 =