CLOTURE DU 1ER SALON DES METIERS DE L’HOTELLERIE: Plus de 55 artisans représentant 14 wilayas ont participés à cette 1ère édition

La première édition du Salon national des métiers de l’hôtellerie a pris hier dans une ambiance festive pour la soixantaine d’artisans venus à Oran. Des artisans  représentant 14 wilayas ont répondus à l’appel de la tutelle pour exposer à cette première édition du Salon national des métiers de l’hôtellerie, qui a été organisé la Chambre d’artisanat et des métiers d’Oran, au Centre des conventions d’Oran (CCO) Mohamed-Benahmed. Selon les organisateurs, cette manifestation s’inscrit dans le cadre des festivités de la Journée nationale du tourisme, célébrée le 25 juin, ainsi que le lancement du compte à rebours de la 19e édition des jeux Méditerranéens Oran-2022. Le Salon est aussi un espace dédié à la promotion des produits artisanaux nationaux, et ce conformément aux directives du ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial, portant ouverture d’espaces de commercialisation au profit des artisans. Ces derniers, dont l’activité, rappelons-le, a été durement impactée par la pandémie de Covid-19. 2.200 parmi ceux ayant rempli les critères ont bénéficié de l’aide de l’État, dans le cadre des mesures visant à réduire l’impact économique et social de la crise sanitaire. Pour ce qui est du Salon, les artisans qui participent dans 25 activités représentent les quatre régions du pays de l’extrême Sud à l’extrême Est, le Nord et l’Ouest. Parmi les wilayas présentes, Adrar, Constantine, Alger et Béjaïa. Ces activités interviennent directement ou indirectement dans le secteur du Tourisme, mais surtout l’hôtellerie. L’un des objectifs de cette manifestation est d’offrir l’opportunité aux participants, pour mettre en valeur leur potentiel dans les différents domaines liés au tourisme, en particulier l’hôtellerie et l’artisanat. Parmi les activités représentées, la décoration et l’artisanat traditionnel, la céramique, la sculpture, l’ameublement et l’aluminium. La manifestation se veut aussi une occasion permettant aux exposants d’échanger leurs expériences et savoir-faire, et pousser ainsi à la concurrence afin d’améliorer le produit hôtelier et la qualité du service, notamment en perspective des JM-2022. Concernant le volet formation, la Chambre d’artisanat et des métiers, avec la collaboration de la direction du tourisme et sous l’égide du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial, a organisé des ateliers de formation dans le domaine de la protection de l’artisanat local qui ont bénéficié à près de 100 participants de cadres locaux à l’échelle nationale. Cette session d’ateliers avaient pour but principal, la protection des produits artisanaux nationaux, à travers la labellisation et la certification, également la décentralisation de l’information et l’amélioration de la production artisanale.

Hadj Hamdouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 5 =